La biorésonance

Qu’est-ce que la biorésonance ?

La définition suivante est proposée par les tenants de la discipline :

« La biorésonance représente la capacité qu’ont les êtres vivants de capter et d’émettre des rayonnements dans leur environnement. Elle englobe aussi les méthodes de soins et appareils basés sur l’émission de rayonnements électromagnétiques destinés à rééquilibrer l’énergie corporelle. » www.bioresonance.net/

D’autres définitions apportent des précisions sur la méthode ou le traitement lui-même :

 « Issue de la naturopathie, la biorésonance est une méthode thérapeutique qui consiste à enregistrer et à modifier, avec un appareil spécial METATRON, les ondes électro-magnétiques générées par les différentes parties du corps. Cette nouvelle médecine, dite médecine quantique, ou médecine informative, offre la possibilité de traiter la personne entière et de soulager ses symptômes. Dans le concept de biorésonance, les différentes parties du corps émettent des ondes électromagnétiques. Celles-ci présentent un spectre typique pour chaque personne, formé de parties harmonieuses (saines) et discordantes (malades).» www.biotenna.fr/bioresonance/

« BioRésonance : méthode thérapeutique anti-allergies :

La biorésonance consiste à enregistrer et à modifier, avec un appareil particulier, les ondes électromagnétiques émises par le corps. Celles-ci présentent un spectre typique pour chaque personne, formé de parties harmonieuses (saines) et discordantes (malades). Les signaux émis par le corps sont captés par des électrodes, transmis dans un appareil où ils seront modifiés et renvoyés dans le corps au moyen d’autres électrodes. Cette opération permet d’éliminer les ondes malsaines et d’activer le potentiel d’auto-guérison du corps.
Cette thérapie énergétique enrichie des  nouvelles technologies de la médecine quantique met à jour les véritables causes des maladies – souvent dissimulées. C’est une thérapie douce, sans médicament
».

État des lieux : large audience, réseau de praticiens

 L’approche thérapeutique en biorésonance et sa pratique bénéficient d’une large audience et d’un réseau de praticiens sur tout le territoire

France : les praticiens en biorésonance – Annuaire thérapeutes www.annuaire-therapeutes.com/praticien-en-bioresonance-france.html

Sur le site annuaire-therapeutes.com vous trouverez 149 thérapeutes exerçant en tant que praticien en biorésonance en France.

 

Carte de visite de la biorésonance

  • Elle se présente comme une thérapie
  • Elle se présente comme une méthode de soins
  • Elle peut prendre sous un même concept des appellations diverses :

BRT, Mora Thérapie, Thérapie informationnelle, Thérapie multi-résonance, Thérapie BICOM, Vega Test, Médecine régulative (BICOM, MORA), Médecine vibratoire (Rayonex) …

 

État des lieux : sur le NET

 Il existe de très nombreux sites et ressources prônant cette méthode.

Deux exemples :

Déroulement de la thérapie par biorésonance www.easydetox.ch/index.php/deroulement-de-la-therapie-par-bioresonance/ Déroulement de la thérapie par biorésonance. 1. Diagnostic. Le thérapeute recherche, par un test non douloureux, la présence d’un intolérance, d’une faiblesse (…)

Biorésonance – EFT – Techniques de libération émotionnelle www.easydetox.ch/index.php/bioresonance/
Biorésonance. De quoi s’agit-il? Suite à un travail de collaboration en 1976 avec le Docteur MORELL, Hans BRUGEMANN met au point, en 1987, l’appareil (…)

 

Des témoignages enthousiastes très nombreux, faisant état en outre de guérisons magiques, quasi miraculeuses, sont relayés par les sites internes et l’abondante littérature sur le sujet, dont suivent deux exemples :

La biorésonance d’après Paul Schmidt: Introduction – Appareils – Utilisation (Livre) Date de publication originale : 20 février 2014 Auteur : Dietmar Heimes

Si mon corps m’était conté: Histoire de la biorésonance cellulaire (Livre de Véronique Brousse) Date de publication originale : 16 octobre 2013 Auteur : Véronique Brousse

 

Le champ du pseudo-scientifique

De même que pour d’autres méthodes de médecine alternative,

la méfiance est de mise.

En effet

les scientifiques, les personnes rationnelles ne se contentent pas de cette définition, ni des témoignages, ni de la profusion des sites sur ce domaine.

La bio-résonance entre dans le champ

du pseudo-scientifique

 

Pseudo-scientifique : pour aller plus loin 

  • Voir sur ce sujet l’article :

 

http://www.psiram.com/fr/index.php/Biorésonance

 

  • Même si ce concept devait relever davantage du placebo, la médecine reste sceptique :

« Il n’existe de valeur diagnostique ni d’effet thérapeutique qui soit significativement démontré.» Société suisse d’allergologie et d’immunologie, http://ssai.ch/uploads/media/2006-02-1346-FR.pdf

  • La législation a émis des réserves également :

Dérives thérapeutiques et dérives sectaires : la santé en danger – Sénat   www.senat.fr

 

       

  • Les sceptiques eux-mêmes, traitent le sujet avec humour, tout en reconnaissant la gravité du sujet :

Observatoire Zététique – La biorésonance – Forum zététique www.zetetique.fr/index.php/forum/22-medecines-paralleles/20037-la-bioresonance

  • Les méthodes alternatives de diagnostic : charlatans.info

http://www.charlatans.info/news/Les-methodes-alternatives-de

 

 

Rappel de quelques fondamentaux

  • Lire – et se forcer à lire ! – un peu de littérature d’information scientifique de base avant de s’engager plus avant dans le discours reproduit plus haut.
  • Exercer son esprit critique.
  • Se diriger plutôt sur les sites d’information scientifique comme l’AFIS
  • Fréquenter la bonne vulgarisation scientifique

 L’un des dangers : l’apparence de science.

Attention au vocabulaire employé, au langage scientifique détourné.

 Par exemple :

  • Sur les champs bio électriques, on peut lire dans Wikipedia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_magnétique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bioélectromagnétisme

– « Les cellules des organismes vivants font usage de la bioélectricité pour stocker de l’énergie issue du métabolisme, pour produire un travail ou pour transmettre des signaux à d’autres cellules. Lors du mouvement des charges issues des potentiels bioélectriques, un champ biomagnétique est généré. ».

–  «Le bioélectromagnétisme est le cadre d’étude des champs électromagnétiques résultant des champs bioélectriques et biomagnétiques des êtres vivants. »
–  « Les champs bioélectriques sont une réalité physiologique »

  • Rappels :

> Un champ magnétique n’a rien à voir avec une onde électromagnétique.

> Les équations de l’électrodynamique quantique n’ont jamais montré de résonance quelconque avec les tissus humains.

> Un champ magnétique ne peut pas entrer en résonance avec quoi que ce soit d’organique, tout simplement parce que notre chair est très peu sensible aux champs électromagnétiques et qu’elle n’est absolument pas homogène.

En résumé

  • Il n’existe pas dans l’absolu d’ondes « réparées » ou « pures ». Une onde possède une fréquence et une puissance, et selon sa fréquence elle s’appelle « onde radio », « infrarouge », « lumière », Rayons X.
  • On ne peut pas « réparer » des perturbations dans l’organisme avec des ondes électromagnétiques; au contraire à forte dose, rayons ultra-violets ou rayons X peuvent même provoquer des tumeurs.
  • Il n’a jamais été prouvé à ce jour par qui que ce soit que des champs électromagnétiques altérés provenaient de quelqu’un de malade ou de blessé.
  • De plus, par exemple, on passe un IRM : Imagerie par Résonance Magnétique, sans difficulté.
  • Ce n’est pas parce que le corps humain est peu sensible aux ondes électromagnétiques qu’elles le traversent sans problème : la lumière est une onde électromagnétique, pourtant le corps humain est opaque.

D. Auzenet, et son équipe.

Télécharger cet article

au format PDF

pour smartphones et tablettes, au format E-pub et Mobi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *