Le Centre de gravité professionnel

Ouverture

Dans notre époque souvent difficile sur le plan économique, les jeunes comme les adultes cherchent leur place, tant dans la société que dans l’entreprise.

Pour les jeunes, il s’agit de choisir un cursus d’études supérieures qui sera une porte d’entrée dans la vie active. Ce choix doit correspondre le mieux possible aux potentiels, aux compétences et aux aspirations de chacun.

Pour les adultes en reconversion, il s’agit d’abord de réaliser un bilan des expériences professionnelles antérieures avant de construire un nouveau projet, en continuité ou en rupture.

C’est dire si l’enjeu du travail du consultant en orientation est important! Quant aux candidats à l’orientation, ils doivent faire leur choix dans une offre un peu opaque où le meilleur côtoie l’approximatif.

Il nous a semblé utile d’apporter des critères de discernement sur une de ces méthodes en particulier. En effet, l’analyse du Centre de Gravité Professionnel (CGP) séduit de nombreuses personnes, dans le milieu chrétien notamment.

Notre objectif est d’éveiller à quelques questions fondamentales afin que chacun puisse mener sa propre réflexion et faire un choix éclairé sur la méthode et le professionnel avec lequel il discutera de ses projets d’avenir.

Le document que vous avez sous les yeux ne prétend pas proposer une analyse exhaustive de la méthode CGP, ni de la biographie de son concepteur. A plusieurs, nous avons tenté de mettre en évidence certains points, à la lumière des contenus disponibles sur internet et à la lecture de deux livres de la méthode CGP : La personnalité professionnelle, Tome I et II (édition de l’Harmattan).

Bien évidemment, le lecteur reste libre d’avoir un point de vue différent de celui que nous proposons.

NB : Cet e-book est le fruit d’un travail de recherche collectif. Il a été mené par des personnes qui aiment réfléchir et questionner les idées qui sont dans l’air du temps. Leur désir est de partager leurs interrogations afin de permettre à chacun de se forger sa propre idée.

Continuer la lecture de « Le Centre de gravité professionnel »

Homéopathie, Sophrologie, la santé à tout prix ?

Les thérapies alternatives, les médecines douces et les exercices de relaxation sont-ils toujours anodins ? La santé à tout prix ? Après une brève présentation de son dernier livre « La Mandragore du Boucher »l’abbé Jean-Christophe THIBAUT (alias l’écrivain Michael Dor) nous éclaire quant aux sources du New Age (Nouvel Age), de l’Homéopathie, de la Sophrologie et nous amène à réfléchir au implications que peuvent avoir les thérapies alternatives et autres pratiques dérivées sur notre spiritualité et notre santé.

Le corps et le Nouvel Age

Le Nouvel Age, ensemble de réseaux fluides, se présente comme un nouveau paradigme, une nouvelle spiritualité. Aujourd’hui, on ne parle plus beaucoup de Nouvel Age ou de New-Age, mais cette manière d’être et de penser imprègne et influence tous les domaines de notre société :

Le monde de la santé, de l’éducation, du développement personnel, de l’entreprise et de ses méthodes de management, du commerce et de ses performances de persuasion de la clientèle, de l’écologie, de l’agriculture biodynamique, de l’économie positive, de la politique et de certains de ses réseaux, de la culture (avec ses films à audience planétaire, en direction des enfants, des ados et des adultes, ses jeux vidéo, ses musiques), de la mode, du social…

Ces influences sont de plus en plus difficiles à déceler, tant elles imbibent nos existences ; nous y adhérons parfois, sans même nous en rendre compte. Certaines d’entre elles s’inscrivent à l’opposé de la révélation chrétienne.

Le Nouvel Age mange à tous les râteliers

En effet, depuis le XVIIIe siècle, avec une croissance importante à la fin du XIXe siècle, les influences des mouvements théosophiques, maçonniques, et rose-croix, et de leurs enseignements ésotériques, la croissance du spiritisme et de l’occultisme, de la magie, de la kabbale, de l’alchimie et de l’astrologie, du druidisme, du chamanisme, du mouvement Wicca[1], du bouddhisme tibétain, du zen, du yoga, vont poser les fondements mouvants et hétéroclites du Nouvel Âge.

Continuer la lecture de « Le corps et le Nouvel Age »