Fasciathérapeutes

Pouvez-vous, SVP, m’éclairer sur les fascias ou « tissus conjonctifs » ?
De plus en plus de personnes « discutent » ou consultent de (à) ce sujet

Les fascias sont très bien étudiés aujourd’hui sur le plan anatomique, leur importance est considérable dans l’organisation tissulaire globale. Médecins de médecine fonctionnelle kinésithérapeutes et ostéopathes ne cessent de découvrir leur importance.

Les techniques peuvent être intéressantes à conditions qu’elles demeurent dans une observation clinique et objective. La fasciathérapie peut ensuite glisser dans une interrogation de la mémoire du corps et de ses traumatismes qui, à force d’exercer une sensibilité soit disant de plus en plus fine, vire à la médiumnité.

Il y a des « fasciathérapeutes » qui cherchent à travers la mémoire du corps, le traumatisme premier qui serait à l’origine de déséquilibre. Traumatisme pouvant être d’ordre psy… Alors là danger, car ils peuvent induire suggérer ou confirmer faussement l’origine de troubles. 

Sur un autre registre, à la fois psychologique et occulte, voici le témoignage de Corinne Evanesse sur la consultation d’une fasciathérapeute-voyante…

Et puis, on peut aboutir au réseau « énergétique »… Voici ce que dit un « fasciabioénergéticien » :

« J’ai constaté que souvent les entreprises souhaitent mettre en place des actions de bien-être, mais ne savent pas trop vers qui se tourner. En 2017, j’ai créé …, un réseau de praticiens spécialisés dans le bien-être à la personne en entreprise. Nous proposons de la fasciabioénergie, de la sophrologie, des massages assis. C’est une palette suffisamment large pour la gestion des troubles musculosquelettiques et du stress au travail. »
Avec les sportifs comme avec les musiciens, pour …, « l’important, c’est de tendre vers un équilibre physique, fonctionnel, énergétique, psychique et neurovégétatif. Les contraintes ne sont pas les mêmes en fonction du sport ou de l’instrument pratiqué et du degré d’intensité. » (Site Ouest-France du 9/5/18)