Et vous, vous y croyez ? Petit tour de France des pratiques occultes

 par Hubert PROLONGEAU, Ed. R. Laffont

Âgé de 53 ans, Hubert Prolongeau est un journaliste et enquêteur de renom. Il collabore au Nouvel observateur, au Monde, à Télérama. Ses essais et reportages sur le travail au noir,  la condition des sans domicile fixe ou la violence au travail entre autres montrent à quel point toute matière issue du réel l’intéresse. Hubert Prolongeau est aussi écrivain, auteur d’une dizaine de romans. Il a publié Ils travaillent au noir en 2015 et « Couvrez ce sein… » en 2017 aux Éditions Robert Laffont.

Y croire ou ne pas y croire ? Médecine parallèle ou charlatanisme ?  À tous ceux qui se questionnent sur le pouvoir des esprits et de leur manipulation, ce livre-enquête apporte des faits réels observés sur le terrain.  

Ils disent avoir un don. Ils sont sorciers, magnétiseurs, voyants, exorcistes, adeptes du reiki, du channeling, de l’Ho’oponopono… Ils exercent en marge de la médecine officielle mais sont consultés partout en France, au quotidien, pour leurs visions et leurs soins. Ils perpétuent l’idée que pour nous aider à vivre, parfois pour guérir, nous avons aussi besoin de l’occulte et du merveilleux. Ils continuent de fasciner. On continue de les consulter. Qui sont-ils ?
Hubert Prolongeau s’est intéressé au phénomène très particulier des thérapies occultes. Durant plusieurs mois, il s’est laissé manipuler, canaliser, désenvoûter, capter par les puissances spirites. Après ce long voyage dans une France où sorciers et sourciers font bon ménage, il fait pour nous le portrait des personnages singuliers qu’il a rencontrés et nous raconte les expériences fortes qu’il a vécues.
Une promenade insolite dans une France fascinante et méconnue.

***

D’après le titre, on pourrait penser que ce livre parle d’abord des pratiques occultes. En fait, il fait aussi et plus encore la part belle à la pénétration du Nouvel Age dans les propositions les plus bizarres présentes sur le terrain.

J’ai étudié de près le Nouvel Age, à la fois de façon théorique (1), mais aussi de façon pratico-pratique en épluchant les propositions des centres de bien-être présents dans mon département.

J’ai lu le livre d’H. Prolongeau. J’ai trouvé que ce livre était « pile poil » dans l’oeil du cyclone : ce qui est raconté est la réalité exacte du « terrain », et illustre parfaitement le glissement qui s’opère dans l’esprit des « chercheurs » à force de passer de stages en sessions, de gourous en illusionnistes…

(1) Voir l’onglet Nouvel Age du site sosdiscernement.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *