Lecture de cristaux, célébration des astres… La mouvance «féminin sacré», entre spiritualité et dérive sectaire

Déesses  intérieures, cercles de parole, rituels… Entre spiritualité et  développement personnel, des coachs et influenceuses inculquent aux  femmes une reconnexion avec leur supposée puissance intérieure. Une  théorie qui suscite l’inquiétude des autorités.

Un dossier du Parisien, par Par Paméla Rougerie et Marie Campistron

Depuis six mois, Théo (les prénoms des témoins ont été changés), 25 ans, cherche à comprendre. Un soir de juillet, Coline, sa petite amie, a brutalement acté la fin de cinq ans de relation. « J’ai un chemin et tu n’en fais pas partie », a-t-elle proclamé au téléphone, garée sur une aire d’autoroute. Sans autre explication. Elle rentrait alors d’un stage de quatre jours aux côtés de Malory Malmasson, une thérapeute « psychoénergéticienne ».

Théo pense deviner la raison de leur rupture : la lente « descente » de Coline, durant trois ans, dans la mouvance du « féminin sacré ». Il a vu sa compagne, artiste de formation, en proie à de constantes crises d’angoisse, dues à des obsessions culpabilisantes. Elle surveillait quotidiennement son « taux vibratoire », une obscure unité de mesure de son énergie, de sa positivité, et de sa productivité.


À lire aussi«Féminin sacré» : on a testé des séances de cette mouvance avec une tireuse de cartes et une naturopathe


Elle faisait peu à peu le tri dans son entourage, écartant ceux dont elle jugeait le « taux » trop bas. Elle croyait également en la loi de l’attraction : si on subissait une expérience négative dans sa vie — y compris un viol —, c’était parce qu’on « envoyait dans le monde » une énergie du même acabit.

Rythme lunaire, célébration des plantes et des astres

Au croisement de la spiritualité et du développement personnel, le « féminin sacré » décrit une énergie, un soi-disant pouvoir inné des

LIRE LA SUITE

Coaching : l’eldorado de la manipulation mentale

Un podcast d’Élisabeth Feytit, avec Rémi Rivas, consultant en design, marketing et innovation

On peut être rompu•e aux outils d’influence, de marketing et de publicité, on peut avoir tout étudié des techniques d’embrigadement, de manipulation mentale et tout connaître sur les dérives sectaires, cela ne nous rendra pas moins susceptible de nous soumettre à qui en usera sur nous. Mon invité en a fait l’expérience à ses dépens. Il nous livre son témoignage et son analyse “d’expert“ de la question.

J’ai rencontré Rémi Rivas à Paris. Il est consultant en entreprise dans le domaine du design, du marketing et de l’innovation. Pour son travail, mais aussi par passion personnelle, il s’est intéressé en profondeur à la manière dont les humains pensent, sont influençables et influencés. Et puis un jour, il a assisté au séminaire de quatre jours d’une grande figure internationale du coaching et la vision qu’il avait de lui-même et de ses connaissances en a été complètement bouleversée.

Comment savoir si on peut faire confiance à un coach ? Le coaching peut-il nous permettre de trouver l’harmonie dans notre vie ? Sur quoi se fonde la PNL ? À quel moment le coaching devient-il dangereux ? Quelles sont les techniques de manipulation mentale utilisées par certains gourous du coaching ? Comment éviter de succomber aux dérives sectaires ?

Le site méta de choc

Présentation :

Des réponses dans cette série en trois volets.

  1. Tout ce qui brille n’est pas or
  2. Jouer avec le feu
  3. Savoir ne suffit pas

Yoga, superpouvoirs, et secte sexuelle

Un podcast d’Élisabeth Feytit, avec Geoffrey L’anonyme

En 2014, l’ONU vote en faveur de l’instauration d’une “journée internationale du yoga“ sous l’impulsion du Premier ministre nationaliste indien. En 2021, celui-ci vante les “vertus protectrices“ de la pratique contre le coronavirus, dans un pays ravagé par la pandémie.

Au-delà des manœuvres politiques et économiques, le yoga est le théâtre de nombreux scandales. Entre pseudo-médecine et abus en tout genre, des gourous à la renommée internationale jouent avec les aspirations d’Occidentaux en quête de Vérité, de guérison physique ou d’équilibre psychique.

Que peut apporter la pratique du yoga ? Comment éviter les dérives et identifier les signaux d’alerte ? Quels sont les mécaniques d’entrée dans une secte, alors que l’on croit être en pleine possession de son libre-arbitre… ?

Le site Méta de choc

Présentation :

Six épisodes d’une heure

  1. Petit Bouddha deviendra grand
  2. Trouver sa voir
  3. Être à la hauteur de l’enseignement
  4. La puissance de l’expérience
  5. L’arbre qui cache la forêt
  6. La richesse du doute

Trouble Dissociatif de l’Identité (TDI) : survivre aux violences dans l’enfance

Une série réalisée par MÉTA DE CHOC

Chapitre 1 : Qu’est-ce que le trouble dissociatif de l’identité ? Je me suis rendue dans le Sud de la France pour rencontrer Maïlé, atteinte d’un trouble dissociatif de l’identité, aussi appelé TDI. Elle a tenu à s’exprimer malgré la peur de s’exposer publiquement. Une peur perceptible dans sa voix, et vous comprendrez pourquoi au fil du récit de cette histoire aux multiples facettes. Parce qu’elle fait preuve d’une rare lucidité dans l’analyse de son vécu et de ses mouvements intérieurs, son témoignage est riche d’enseignement pour nous tous•tes. Vous qui allez avoir la chance de l’entendre, je vous demande d’observer le plus grand respect dans vos commentaires sur Internet. C’est important.

Chapitre 2 : Parler ne tue pas. Maïlé nous parle du quotidien des personnes TDI et de ce qui l’amène, elle, à témoigner aujourd’hui.

Chapitre 3 : Ce que l’enfant veut nous dire. Maïlé raconte avec pudeur et prévenance la folie des événements qu’elle a subis dans la secte catholique qui l’a vue naître. Son récit dévoile en filigrane les mécanismes qui ont permis l’impunité de ses bourreaux.

Chapitre 4 : Dans le vortex de l’emprise. Devenue adolescente, Maïlé tente de se rebeller mais le nombre de ses agresseurs augmente. Sa mise sous emprise atteint son paroxysme et la situation semble sans issue.

Deux vidéos à venir pour terminer la série.

Emprise et abus spirituels

Une interview de Yves Hamant : « Il faut une Ciase 2 sur les phénomènes d’emprise et d’abus spirituels », dans un dossier de La Vie, « Quand la vie spirituelle devient toxique » (8/12/22).

Lanceur d’alerte sur les questions d’abus de pouvoir et de
conscience dans l’Église catholique, Yves Hamant recommande
la création d’une enquête, comparable à celle du rapport Sauvé,
pour analyser le problème en profondeur. 

Par Marie-Lucile Kubacki

Politologue, universitaire spécialiste de la Russie, catholique,
Yves Hamant est engagé aussi depuis plusieurs années dans la lutte
contre les dérives sectaires dans l’Église. En 2013, il
lance au sein d'un collectif de victimes et de leurs proches
l'Appel de Lourdes. Une initiative qui fait progresser la prise
de conscience des dérives sectaires au sein de communautés ou
mouvements d’Église.

A lire aussi : Yves Hamant : « Je ne crois pas que les choses aient beaucoup changé »

En 2013, vous avez été un des initiateurs de l’Appel de Lourdes, pour alerter l’institution sur la question des abus spirituels. Les choses ont-elles évolué depuis ?

Elles ont avancé en partie, mais un grand chemin reste à faire. Le principal problème est que globalement l’institution et les fidèles tendent encore à minimiser la gravité des phénomènes d’abus spirituels. Parce qu’ils estiment que « ce n’est pas aussi grave qu’un abus sexuel » et que comme cela touche généralement des personnes majeures, « elles étaient en capacité de se défendre ».

Ce genre de discours montre combien la plupart des gens ne comprennent pas ce qu’est l’emprise : un processus de dépersonnalisation au cours duquel l’abuseur prend le contrôle de votre volonté jusqu’à vous demander des choses délirantes. Par exemple : vous dépouiller de vos vêtements devant le saint Sacrement, comme dans l’affaire Santier. C’est extrêmement grave, car cela vous détruit moralement, psychologiquement, éventuellement physiquement et spirituellement. Bon nombre de victimes de ce type d’abus ne croient plus en rien et ne peuvent même plus prier, parce que Dieu leur est devenu comme insupportable.

Continuer la lecture de « Emprise et abus spirituels »