Qui est l’abbé Julio ?

Un nouveau livret sur un mayennais haut en couleur, bien connu dans les milieux de l’occultisme.

VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER L’E-BOOK « QUI EST L’ABBÉ JULIO » en 3 formats, pdf, e-pub et mobi, sur cette page du site occultisme danger.free.fr

Table des matières

JULES HOUSSAY, NÉ EN MAYENNE

UN MAGNÉTISEUR MYSTIQUE

UN SPIRITE CONVAINCU

UN SYNCRÉTISTE PEU CATHOLIQUE

DES MILIEUX PARALLÈLES AU CHRISTIANISME

LA RONDE DES EXORCISTES FREE LANCE

BEAUCOUP UTILISENT LES LIVRES DE L’ABBÉ JULIO

SI VOUS EN AVEZ CHEZ VOUS…

Le spiritisme, un appel aux esprits ?

Encore un nouvel e-book à votre disposition dans la collection « La Ronde infernale de l’occultisme ». À télécharger ici en 3 formats, pour ordinateurs, tablettes et smartphones.

INITIATIONS « JEUNES »
Oui-ja à la maternelle
Charlie Charlie Challenge
Pour parler avec ma grand-mère
Des séances de spiritisme à la maison avec son copain
Halloween : du chrysanthème à la citrouille…

VOYAGE AU PAYS DU SPIRITISME
Allan Kardec, le fondateur
La mise en forme d’une doctrine
Une épidémie galopante au XIX° siècle
Victor Hugo, célèbre spirite
Le Brésil, un lieu de fixation géographique
Qui donc sont les esprits ?

UNE DIVINATION CENTRÉE SUR LES MORTS
La consolation d’un contact avec son enfant décédé
Charismatique chrétienne, ou spirite camouflée ?
Le père Brune : les morts nous parlent
Alain-Joseph Bellet : je communique avec les défunts
Avatars modernes du spiritisme
Toujours les capacité médiumniques occultes

CHRISTIANISME ET SPIRISTIME
Tenter d’entrer en contact avec les esprits des morts ?
Écriture automatique et locutions directes
Prier pour les défunts ?
Quelques paroles importantes de Jésus
Que dit la Bible sur la nécromancie ?
L’épisode biblique de la sorcière d’En-Dor
Que dit le catéchisme de l’Église catholique ?
Bartolo Longo, converti du spiritisme
Anne-Marie Taïgi, prophète dans la vie ordinaire
Maria Simma et les âmes du purgatoire

LA MARQUE DU MAL
Divers autres témoignages et ressources
Faire tourner les tables ?
Le piège de la mort annoncée
L’aide de la prière d’exorcisme…
L’avis d’un exorciste chevronné

ÊTRE LIBÉRÉ DE L’EMPRISE DU SPIRITISME
La démarche de libération
L’engagement dans le combat spirituel

La médiumnité et les médiums

La médiumité est rarement réfléchie par rapport à la foi et à la vie chrétiennes. C’est pourtant ce que je voudrais tenter ici, car de nombreux chrétiens ne détectent pas à sa juste mesure la mise en oeuvre du pouvoir occulte contenu dans la médiumnité.

Cela fait maintenant quarante ans que je reçois des personnes touchées par des impacts occultes dans leur vie familiale (au sens large), et/ou dans leur vie personnelle. Elles sont souvent en souffrance humaine et spirituelle. J’ai accumulé ainsi plusieurs milliers de contacts et d’heures d’écoute, et j’ai ainsi acquis certaines convictions que je souhaite vous partager.

Dans ce livret, je ne parle pas des pratiques particulières, mais de l’outil occulte sous-jacent à ces pratiques, et du danger qu’il représente, en particulier dans le courant du nouvel-âge en pleine expansion.

Je vous propose de commencer d’abord par écouter l’expérience des médiums eux-mêmes. J’en ai choisi quelques-uns parmi d’autres … des personnes présentes dans les médias, et dont on peut même suivre l’évolution sur plusieurs années. C’est important de savoir ce qu’ils disent et écrivent, qui recoupe totalement les confidences reçues. C’est un bon point de départ pour réfléchir.

Puis je voudrais parler des personnes qui ressentent une médiumnité présente dans leur vie personnelle, ainsi que de celles qui utilisent activement la médiumnité. Ce parcours qui va de la médiumnité passive ou dormante, à la médiumnité active. Sans éluder la question de l’hypersensibilité.

Nous pourrons mieux comprendre alors comment la médiumnité est un pouvoir occulte de porosité, de mainmise sur le psychisme des autres, dont les conséquences sont d’une extrême gravité. Le médium est un « hacker » de l’esprit, mais derrière, ce sont les ténèbres qui opèrent

Les personnes médiums sont en captivité; elles sont esclaves de leur pouvoir, prisonnières de leur don occulte. Les esprits mauvais les sollicitent à tout moment pour faire d’elles une courroie de transmission de leurs annonces tragiques et sinistres. Ce faisant, elles engendrent des liens occultes, des portes ouvertes chez les autres.

Tout au long de ce livret, des témoignages 🎧  illustreront les propos tenus.

À celles qui souhaitent sortir de cette captivité, puisse ce livret ouvrir un chemin de libération.

Car « rien n’est impossible à Dieu » (Lc 1, 37).

VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER L’E-BOOK « MÉDIUMITÉ » en 3 formats, pdf, e-pub et mobi, sur cette page du site occultisme danger.free.fr

Table des matières

LES MÉDIUMS PARLENT DE LEUR DON
Patricia Darré, médium spirite
Geneviève Delpech, le don d’ailleurs
Stéphane Allix, le test
Alain-Joseph Bellet
Lilou à l’écoute

LA MÉDIUMNITÉ DORMANTE
Pourquoi donc suis-je un peu médium ?
L’hypersensibilité naturelle
L’hypersensibilité médiumnique
Des êtres très spéciaux
L’électrosensibilité

LA MÉDIUMNITÉ ACTIVE
Les personnes nées comme ça…
Les personnes utilisant la médiumnité
Porosité transpersonnelle, viol psychique
La gravité de l’utilisation de la médiumnité
Témoignage : consultations maternelles dévastatrices

LA CAPTIVITÉ DANS LA MÉDIUMNITÉ
« C’est moi qui lui ai donné… »
L’indice des flashes de voyance
Visions imposées, informations non recherchées
C’est toujours tragique et sinistre

LA LIBÉRATION DE LA MÉDIUMNITÉ
Le cheminement de libération
L’engagement dans le combat spirituel
Témoignage : une médiumnité indésirée

La divination et les voyants

Qui n’a pas été tenté une fois ou l’autre de se faire prédire l’avenir ? Peut-être même de se servir d’un pendule… ?

Il faut regarder de plus près ces pratiques, en essayant de nous poser des questions… Une réflexion est incontournable ! Elle sera exigeante, et fera la part belle aux témoignages.

Si peu que nous soyons dans un état de vulnérabilité, nous avons besoin de donner sens à certains événements qui nous déstabilisent et nous laissent dans un état difficile. Nous cherchons de l’aide, quitte à rentrer dans des démarches crédules et superstitieuses. Nous prêtons l’oreille à des personnes qui « voient » et qui « savent »… 

Des charlatans ?  Des manipulateurs ? Des personnes possédant des pouvoirs occultes ? Sans doute un peu tout cela à la fois… Et précisément, c’est là qu’il nous faut du discernement : éviter de tout balayer d’un revers de main en posant l’étiquette de charlatanisme; mais éviter aussi de tout diaboliser en affirmant avec aplomb que tout est occulte… 

Ce livret nous oblige donc à marcher sur un chemin de crête. Parmi toutes les « mancies », quatre pratiques serviront de support à notre réflexion : 

  • l’astrologie et la numérologie
  • la voyance et la cartomancie, 
  • les lignes de la main (chiromancie),
  • le pendule et la radiesthésie. 

Tout cela pose évidemment la question de savoir si l’avenir est écrit quelque part, et s’il est ainsi à disposition de personnes qui pourraient en percer le « mystère » par des dons spéciaux…

Et nous ne pourrons pas éviter de nous poser la question : y a-t-il quelque chose d’écrit dans la Bible à ce sujet ? L’Église a-t-elle aussi une parole sur le phénomène de divination ?

VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER L’E-BOOK « DIVINATION » en trois formats, pdf, e-pub et mobi, sur cette page du site occultisme danger.free.fr

Table des matières

Nous prêtons l’oreille à des personnes qui « voient » et qui « savent »…

LA RECHERCHE DE DIVINATION
J’aimerais bien savoir
Un Français sur trois…
Critique d’une posture très courante

VOULOIR FORCER L’AVENIR
Mon avenir est-il écrit quelque part ?
Comment reconnaître un vrai médium ?
Les capacités médiumniques

ASTROLOGIE – NUMÉROLOGIE
Une météorologie de la destinée
Vous portez votre signe zodiacal ?
Une astrologie humaniste ?
Une ressource « nouvel âge »
La numérologie humaniste ?
Horoscopes, addiction
Astrologie et foi chrétienne

VOYANCE – CARTOMANCIE
J’ai consulté des voyants par peur
Michel Berette : j’étais voyant… maintenant je vois
Il a ouvert un cabinet de voyance
Une voyante par téléphone raconte
D’autres témoignages sur la voyance

LIGNES DE LA MAIN (CHIROMANCIE)
Le guide me lit les lignes de la main
Prisonnière d’une fausse prédiction
Quelle attitude par rapport à la prédiction ?

PENDULE – RADIESTHÉSIE
Un jour, je vois une radiesthésiste en exercice
Tout est dit
La radiesthésie, le pendule…
D’autres témoignages sur le pendule

REFUSER LA DIVINATION
C’est une démarche superstitieuse
C’est un péché contre la foi
Regardons Jésus

CONTRE L’ESBROUFE, LA RÉFLEXION

Le contrôle mental (MK Ultra)

2nd épisode de la serie « APPRENEZ À VOIR » : apprendre à identifier et décoder les nombreux symboles dont nous sommes bombardés légalement dans les clips, les films, les pubs et qui représentent un réel DANGER pour notre esprit et ce, dès le plus jeune âge.

Étude de la Psychologue et Neuroscientifique (PhD) Annett Schirmer disponible sur mon drive public: https://drive.google.com/folderview?i…

EPISODE 1: https://www.youtube.com/watch?v=Kh-GH… Au sommaire de la série: découverte du milieu occulte des célébrités, cours intensif sur le programme de Controle Mental MK ULTRA ainsi que ses conséquences sur notre esprit et décryptages réguliers de nombreuses vidéos d’actualité.

L’objectif de cette série : vous sortir définitivement de cette hypnose dont vous n’avez même pas conscience.

CHAÎNE D’ALEXANDRE LEBRETON: https://www.youtube.com/channel/UCWc3…

MK ULTRA – ABUS RITUELS (LIVRE) : https://www.amazon.fr/Mk-Abus-Rituels…

Occultisme et contrôle mental dans l’Industrie du divertissement

L’industrie du divertissement semble être particulièrement touchée par l’occultisme et le contrôle mental, cela est sans doute dû au fait que de toutes les industries, c’est celle-ci qui s’expose publiquement le plus ; donc fatalement des failles apparaissent sous les projecteurs et laissent parfois entrevoir les symptômes des traumatismes et des programmations. […]

Cette industrie du divertissement joue un rôle essentiel dans le contrôle mental des masses, il faut donc qu’elle soit elle-même parfaitement contrôlée et connectée au monde des esprits pour canaliser et diffuser la ‘‘lumière luciférienne’’ ici-bas. Les artistes destinés à la gloire mondiale doivent donc être de parfaits médiums et de parfaites marionnettes servant à infuser cette ‘‘lumière’’ dans la masse. La programmation mentale basée sur les traumatismes est l’outil idéal pour cela.

Nous sommes toutes et tous victimes de contrôle mental à différents degrés mais les célébrités du show-business sont sûrement celles qui le sont le plus. Leur opulence et leurs comportements dégénérés sont mis en avant dans les médias afin que nous envions leur mode de vie et consommions leurs productions, ne sachant pas que pour obtenir une telle situation, ils sont sous le joug d’une servitude physique, psychique et spirituelle absolue. Les traumatismes qu’ils endurent s’expriment souvent à travers leur art mondialement diffusé, ainsi tout le monde peut-être indirectement traumatisé… et ils appellent cela du divertissement…

Les dessous du chamanisme, témoignage de Mirana

Comme vous le constaterez, Mirana opère très récemment une sortie du Nouvel Age. Son expérience personnelle dans ces réseaux la qualifie pour la mise en garde qu’elle nous adresse. Je tenais à l’encourager dans cette voie en postant sa video, même si je ne peux conseiller son site internet de thérapeute, ni sa chaîne YT.

Ostéopathie

1. Historique

Andrew Taylor Still (1828-1917) est le fondateur de l’ostéopathie. Dans son enfance, il accompagnait son père qui était pasteur méthodiste et rebouteux. Il observait les manipulations empiriques que son père pratiquait. Andrew n’avait pas fait d’études médicales, mais il avait le sens de l’observation : il s’amusait à disséquer des écureuils pour comprendre le fonctionnement de leur squelette.

En 1861, quand débuta la guerre de sécession, Still fut recruté dans l’armée de l’Union et pratiqua une médecine d’urgence, avec les moyens du bord. Ce fut à partir de ces nombreuses observations et expérimentations qu’il mit peu à peu en place une théorie et une pratique. Il pensait que tout déplacement articulaire, même minime, nommé subluxation, peut entraîner des troubles fonctionnels et même des pathologies avérées. Still créa le concept d’ostéopathie en 1855 avec ce postulat : « la structure gouverne la fonction ».

2. Trois concepts fondent l’ostéopathie

* L’être humain est un tout psycho-somato-spirituel. Toute lésion à un endroit du corps peut avoir des répercussions à n’importe quel autre endroit du corps.
* L’être humain possède en lui toutes les capacités à l’auto guérison. L’ostéopathie ne fait que stimuler ces facultés d’auto guérison.
* La fonction dépend de la structure. Si les structures ostéo-myo-articulaires empêchent une bonne vascularisation, il peut s’en suivre une limitation du mouvement ou une immobilisation entraînant l’enraidissement de l’articulation et des tissus péri-articulaires.

Still fonde en 1892 son école : the American school of osteopathie à Kiksvillen dans le Missouri. Un de ses élèves, John Martin Little John, fonde en 1917 la première école d’ostéopathie en Angleterre. Toutes les écoles d’ostéopathie en Europe, quelles que soient leurs divergences, se recommandent de ces fondateurs.

3. Domaine où l’ostéopathie prétend pouvoir intervenir

L’ostéopathie s’est beaucoup diversifiée et prétend pouvoir apporter sa contribution spécifique dans presque tous les domaines de la médecine.
Ainsi, l’ostéopathie se veut intervenir pour les pathologies congénitales, néo-natales, orthopédiques, rhumatismales, traumatiques, neurologiques, psychiatriques, gastro-entérologiques, les pathologies de la sphère uro-génitale, de la sphère ORL, de la sphère broncho pulmonaire…

4. Reconnaissance légale en France

Ce n’est que récemment que l’ostéopathie a été reconnue par le gouvernement français. En voici la définition :

« l’ostéopathie et la chiropraxie constituent un ensemble de pratiques manuelles ayant pour but d’identifier les dysfonctionnements de mobilité du corps et d’y remédier par des techniques appropriées ».

5. Enseignement

Pour les médecins et les kinésithérapeutes, la formation en enseignement théorique et pratique est d’environ 1 200 heures. Pour le titulaire du baccalauréat, elle est de 2 660 heures, soit trois ans d’études.

Depuis septembre 2007, 33 écoles ont été autorisées en France à former et à délivrer un diplôme d’ostéopathie. Dans quelque temps, il s’en trouvera une quarantaine. Ces écoles privées recrutent des élèves ayant le bac et pouvant payer une scolarité coûteuse. Chaque année, 2 000 ostéopathes obtiendront leur diplôme d’ostéopathie (DO). Il n’y aura pas assez de travail pour tout le monde. À titre de comparaison, il y a 40 000 dentistes en exercice en France, avec 1 000 dentistes formés chaque année. Cette multiplication à venir des ostéopathes n’est pas sans poser de sérieuses questions quant à leur volonté d’élargir leur domaine de compétence et de compléter leurs pratiques par des méthodes de moins en moins contrôlables.

L’académie de médecine n’a toujours pas validé l’ostéopathie, émettant périodiquement de sérieuses réserves car aucune étude scientifique sérieuse n’a encore prouvé son efficacité. Cependant, de plus en plus de personnes ont recours à ce type de soins et disent trouver un mieux-être, un arrêt des douleurs, une amélioration de leur mobilité.

5. Il existe plusieurs formes d’ostéopathie

A. L’ostéopathie structurale
L’ostéopathie structurale recouvre toutes les techniques de « reboutage » qui, au fur et à mesure de la pratique et de l’observation, ont donné lieu à des protocoles de manipulations manuelles (parfois différents selon les écoles). Ce sont des gestes secs et précis qui permettent de remettre des vertèbres ou d’autres os qui auraient été déplacés légèrement (subluxation). Ces manipulations peuvent être audibles. On entend un léger craquement. Elles permettent, lorsqu’elles sont bien faites et à bon escient, de récupérer la mobilité des articulations et de faire cesser ou atténuer la douleur.
Un bon praticien va d’abord masser pour détendre les muscles et favoriser la circulation, permettre au patient de trouver un climat de confiance et de relaxation, avant d’opérer le geste sec et précis qui permet la libération de ou des articulations ou des zones douloureuses et coincées.

B. L’ostéopathie fonctionnelle
L’ostéopathe par des gestes précis et doux, amplifie le mouvement de l’articulation en souffrance dans le sens de la non-douleur. Cela permet ensuite une correction douce et spontanée. Les techniques sont dites « directes » quand elles agissent directement sur les os contigus à l’articulation. Elles sont dites indirectes quand elles utilisent un bras de levier.

C. L’ostéopathie viscérale
L’ostéopathie viscérale s’occupe de la « renormalisation » des mouvements des organes internes ou des viscères (foie, estomac, intestins, poumons, utérus) qui seraient perturbés dans leur mobilité. Des tests et des manipulations très douces aident à la recherche des tensions anormales des fascias et ligaments qui suspendent et stabilisent les viscères à l’appareil locomoteur. Pour l’ostéopathie viscérale, il existe un mouvement global ainsi qu’un mouvement propre à chacun des organes internes.

D. L’ostéopathie crânienne
C’est Sutherland (1873-1954) qui, le premier, décrit un déplacement des os du crâne perceptible à une palpation très affinée.
Pour les ostéopathes crâniens, toute diminution, altération ou cessation de la mobilité des os du crâne, peut entraîner des perturbations dans tout le corps. La mobilité des os du crâne serait liée au mouvement respiratoire primaire (MRP), mouvement involontaire dû
– au mouvement du cerveau lui-même dans la boîte crânienne,
– au mouvement du liquide céphalo-rachidien,
– aux tensions réciproques des membranes crâniennes et rachidiennes.
Ces mouvements minimes entraîneraient des mouvements très subtils, mais perceptibles, des os du crâne et du sacrum, et même de tout le corps. En percevant et en accompagnant les zones de blocage et de diminution de mouvement, l’ostéopathe crânien est censé ré-harmoniser les tensions et les disfonctionnements de toutes les articulations et donc procurer un effet bénéfique sur tout l’organisme.

E. L’ostéopathie fluidique est encore plus subtile
L’ostéopathe entre dans l’intimité des mouvements crâniens ou des tissus des organes, des viscères. Attentif au mouvement respiratoire primaire, il va l’accompagner pour aider le corps à s’harmoniser par lui-même.
L’ostéopathie crânienne et fluidique s’intéresse beaucoup à la symphyse sphéno-basilaire, c’est-à-dire au point de jonction entre la base de l’occiput et le sphénoïde.

Prenons connaissance de ce qu’en dit Yves Guillard, dans son livre « L’ostéopathie en douceur » :

« Pendant ses études d’ostéopathie, le praticien apprend à tester les mouvements de la symphyse sphéno-basilaire… Ce test demande bien sûr une grande finesse car il faut « rentrer dans l’inertie des tissus » pour pouvoir les mobiliser. Mais il y a possibilité d’aller encore plus loin : au lieu de chercher à faire bouger le crâne dans le sens du test, il suffit d’imaginer simplement ce mouvement. Et oh surprise ! Le mouvement se fait alors tout seul, mais il est devenu beaucoup plus précis.

Cette capacité d’induire des mouvements extrêmement fins par la pensée est bien connue et elle est utilisée dans d’autres disciplines que l’ostéopathie. Mais elle ouvre la porte à une approche ostéopathique raffinée, agréable, pour le patient comme pour le thérapeute et d’une remarquable efficacité ».

L’ostéopathie, comme beaucoup d’autres thérapies manuelles lorsqu’elles sont pratiquées par des personnes bien formées compétentes et honnêtes, peut permettre un réel soulagement dans de nombreuses pathologies dites fonctionnelles : c’est-à-dire quand la fonction de l’articulation des tissus, des organes ou des viscères, est perturbée. Elle est par contre impuissante quand il s’agit de lésions avérées concernant la structure, notamment les cancers, les maladies dégénératives, héréditaires, ou les traumatismes lésant irrémédiablement telle ou telle partie du corps.

Un même thérapeute peut, en un premier temps, procéder à des approches pertinentes, efficaces et saines. En un deuxième temps, une autre pratique peut s’insinuer insidieusement, moins rationnelle, moins objectivable, qui s’apparente d’avantage au magnétisme ou à la médiumnité. Il ne s’agit pas de dénoncer l’osthéopathie ! Il s’agit d’ailleurs ici de l’osthéopathie fluidique, une branche particulière. Ainsi, Yves Guillard, déjà cité, donne ce témoignage à propos de la qualité de ce toucher hyper léger que l’ostéopathe peut acquérir :

« Peu à peu j’ai allégé mon toucher, ne cherchant plus qu’à induire les mouvements recherchés. Et à ma grande surprise, la sensation est devenue de plus en plus évidente, jusqu’au moment où je me suis rendu compte que mes mains n’étaient plus du tout en contact, mais nous entrons là dans un autre domaine… ».

C’est précisément « ce domaine » qui à la fois doit être l’objet d’une analyse critique sur le plan thérapeutique comme du discernement sur le plan spirituel.

Pour lors, redonnons la parole à Yves Guillard :

« Une autre expérience m’a également marqué et amusé : j’ai eu la chance de travailler pendant deux jours avec un magnétiseur. Cela nous a amené à faire ensemble plusieurs constatations. Nous trouvions à peu près les mêmes zones de lésion, lui en cherchant les régions chaudes et froides, et moi en testant la mobilité des différents diaphragmes. Quand je posais mes mains sur une partie quelconque du corps de mon patient et que mon ami travaillait sur une autre zone, je sentais immédiatement entre mes mains les modifications apportées par son action. Inversement, il ressentait aussitôt toutes les modifications que je pouvais apporter chez le patient. »

La suggestion de l’opérateur peut provoquer concrètement ce qu’il imagine. Pour preuve, voici le témoignage d’un kinésithérapeute en formation d’ostéopathie. Lors d’un exercice, il devait percevoir le mouvement respiratoire primaire crânien. Pour ce faire, il faut poser très délicatement les mains sur le crâne du patient et percevoir les mouvements dans une attitude de grande réceptivité ; cette perception nécessite un climat de relaxation important du thérapeute comme du patient. Dans le témoignage relevé, quelques minutes après le commencement de l’exercice, le patient a déclaré qu’il ressentait des maux de tête dans la région frontale. Le kinésithérapeute a réalisé qu’il était alors en train de rêver : il était au bord de la mer et des vagues venaient se fracasser sur des rochers. Cette expérience a été très troublante pour lui. Son rêve éveillé qu’il n’avait pas contrôlé, avait eu cet effet que lui a révélé le patient. Cela l’a incité à abandonner ce genre de pratique.

Bertran Chaudet

Le corps et le Nouvel Age

Le Nouvel Age, ensemble de réseaux fluides, se présente comme un nouveau paradigme, une nouvelle spiritualité. Aujourd’hui, on ne parle plus beaucoup de Nouvel Age ou de New-Age, mais cette manière d’être et de penser imprègne et influence tous les domaines de notre société :

Le monde de la santé, de l’éducation, du développement personnel, de l’entreprise et de ses méthodes de management, du commerce et de ses performances de persuasion de la clientèle, de l’écologie, de l’agriculture biodynamique, de l’économie positive, de la politique et de certains de ses réseaux, de la culture (avec ses films à audience planétaire, en direction des enfants, des ados et des adultes, ses jeux vidéo, ses musiques), de la mode, du social…

Ces influences sont de plus en plus difficiles à déceler, tant elles imbibent nos existences ; nous y adhérons parfois, sans même nous en rendre compte. Certaines d’entre elles s’inscrivent à l’opposé de la révélation chrétienne.

Le Nouvel Age mange à tous les râteliers

En effet, depuis le XVIIIe siècle, avec une croissance importante à la fin du XIXe siècle, les influences des mouvements théosophiques, maçonniques, et rose-croix, et de leurs enseignements ésotériques, la croissance du spiritisme et de l’occultisme, de la magie, de la kabbale, de l’alchimie et de l’astrologie, du druidisme, du chamanisme, du mouvement Wicca[1], du bouddhisme tibétain, du zen, du yoga, vont poser les fondements mouvants et hétéroclites du Nouvel Âge.

Continuer la lecture de « Le corps et le Nouvel Age »