Gnose, foi, et psychologie

Dans un commencement Dieu a créé le monde visible et invisible par sa Parole.

« Et Il vit que cela était bon. » Gn 1

« Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il les créa, homme et femme il les créa. » Gn 1,27.

« Et il vit que cela était très bon. » Gn 1, 31.

Tous les mots de la Genèse comptent, or chacun de ces mots est contesté par la gnose et les gnostiques.

Commencement, Bereshit en hébreu, Dieu crée le monde ex nihilo c’est-à-dire à partir de rien. Les gnoses donnent d’autres explications et contestent cette création de Dieu.

Dieu a créé. Les gnostiques disent que ce n’est pas Dieu qui a créé le monde, mais un démiurge indifférencié qui l’a organisé.

Par sa Parole. Pour la Bible, la Parole de Dieu est créatrice, à l’origine de toute création, et salvatrice en Jésus-Christ. Cette conception est contestée et même combattue par les gnostiques.

Homme et femme créés à l’image et à la ressemblance de Dieu.

Cela est bon. Pour eux la création n’est pas bonne, elle est la conséquence de la chute de l’esprit dans la matière

Et le serpent arrive. « Le plus rusé de tous les animaux des champs» Gn 3,1.

« Alors il dit à la femme. »

Avec qui voulons-nous engager le dialogue ?

Ce dialogue est fait de subtilités, qu’il s’agit de détecter dès le début. Le serpent est maître en subtilité mensongère, il fait dire à Dieu :

« Alors Dieu a dit : vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? » Gn 3, 1.

Dieu en réalité avait dit : « Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. » Gn 2,16.

La femme répondit au serpent. Et là est le drame, il ne faut pas écouter le serpent et il faut encore moins lui répondre, car il est le maître de l’embrouille. Continuer la lecture de « Gnose, foi, et psychologie »

Abus spirituels dans l’Église

Voici un livre qui tombe à point, j’allais presque dire un livre en avance sur son temps. Dans la purification que vit l’Église aujourd’hui, il devient indispensable de regarder de près le « fonctionnement » de l’autorité côté ecclésial. Car les abus sexuels ne sont que la manifestation d’une emprise plus subtile qui est celle de l’abus spirituel.

Il faut lire et travailler ce livre. Je vous propose de regarder la table des matières.

Présentation des auteurs sur le site de l’Éditeur.

Voici la CONCLUSION du livre :

Des personnes sont victimes d’abus de pouvoir spirituel et de dérives sectaires dans l’Église. Les mécanismes pernicieux de démolition des sujets ont été évoqués par celles qui ont retrouvé la parole, au cours d’un long chemin de reconstruction.

Des individus isolés ou des fondateurs de communautés religieuses ont mené des vies dissolues, ont été des menteurs éhontés, des prédateurs sexuels ou des tyrans: cette réalité reste encore difficilement admissible pour beaucoup. Le panorama est sombre. Des groupes catholiques se fourvoient encore dans l’autosuffisance, l’autosatisfaction et l’auto-référencement. Le message chrétien est détourné au profit de maisons sans fondement qui croient avoir inventé la poudre et où l’autre n’existe plus.

Au nom de Dieu, la route qui peut y conduire est donc barrée. Pour reprendre un mot du pape François, c’est « la zizanie ». De fait, le dévoiement des uns entraîne la déroute complète des autres. Pourtant, des vulnérabilités et des pathologies sont connues, des processus menant à des déviances sont connus, la confusion des pouvoirs tout autant. Pour cause d’ignorance, de naïveté ou de mépris des réalités humaines, la prise en compte de victimes d’abus dans l’Église y reste insuffisante et parfois navrante. Pour beaucoup, les motifs d’espérer dans un aggiornamento de l’Église s’amenuisent ou disparaissent. Échanges en privé ou visites canoniques aux résultats non clairement divulgués ne servent pas forcément à écarter des personnalités difficiles, des responsables dangereux ou des faux-prophètes. Ni même à réformer, voire à rayer de la carte ecclésiale des instituts.

Ouvrir les yeux et déplacer son regard avec réalisme et sans cléricalisme conduit à se poser des questions: qui peut être désormais pris au sérieux en interne pour accompagner des changements nécessaires? Ou pour assurer de la prévention des abus? Mais aussi, eu égard à l’ampleur de la crise, qui doit être démis et qui doit partir? Ceux et celles qui se sont sentis très mal, des victimes, ou plutôt des responsables?

« Pécheurs » pardonnés trop vite, victimes écoutées trop lentement: alors, qui va enfin pouvoir dire que tout n’est pas pourri dans l’Eglise catholique? Accueillir le fait qu’il existe des tordus partout, améliorer certaines règles dans l’Église pour arrêter l’hémorragie sans pour autant chercher à faire du nombre, exercer sa vigilance à déconstruire sa naïveté, faire fi de ses résistances culturelles et cultuelles pour agir dans un souci de justice vis-à-vis de ceux et celles qui, courageux, ont levé le voile sur des abus : cela peut servir.

Qu’ils soient ici vivement remerciés pour leur écœurement fondamentalement constructif. Faire quitter le monde des bisounours à ceux et celles qui, forgés dans le culte du oui, ont parfois encore tant de difficulté à savoir dire non quand c’est nécessaire, c’est le début de la prévention des abus.

DA, 8 avril 2019

Une redécouverte des anges ?

1. SUR INTERNET COMME AU CIEL

SONDAGE DE QUELQUES SITES INTERNET À PARTIR DES MOTS CLÉ  : GUIDE SPIRITUEL ET ANGE GARDIEN
http://anges.free.fr
http://ducielalaterre.org
http://crystallia.unblog.fr/les-guides-spirituels/(les différentes sortes de guides spirituels !)
http://sandrinecoutaud.canalblog.com/archives/2013/12/25/28740400.html (le blog d’une médium spirite)
http://forum.aufeminin.com/forum/loisirs7/__f141384_loisirs7-Comment-rentrer-en-contact-avec-son-guide-spirituel.html
(voir le post Mes recommandations de amourdingue, en bas de la page)
http://reiki-voyance.org/index-page-reiki-titre-les_anges.htm#. U_YBBkvb7E8 (site de voyance, qui contient un menu sur les guides)
http://www.voyance-medium-lilou.com/#!priere-a-mon-ange-gardien/c23mf (prière à mon ange gardien)
On peut aussi regarder les images à partir de ces mêmes mots clés ou bien de celui-ci : « images d’anges merveilleux ».

Cette profusion d’anges sur l’internet (notamment sur des sites de spiritisme), et aussi dans les publications new-age, est un paravent moderne du spiritisme ou chanelling. Les entités avec lesquelles un tel culte nous met en contact sont certes angéliques, mais angéliques déchues. Nous ne nous attarderons pas ici sur la question des entités diaboliques ; une autre rencontre cette année abordera la question « foi chrétienne et démonologie ». On peut aussi rappeler la conférence de 2013, « Spirituel ou paranormal ? », accessible ici : http://pncds72.free.fr/2102_formation_12-13/2102_130220_surnaturel_paranormal/2102_130220_0_surnaturel_paranormal.pdf Continuer la lecture de « Une redécouverte des anges ? »

Lorna Byrne

Lorna Byrne est une Irlandaise, née en 1953. Elle est devenue célèbre suite à son livre « Angels in my Hair », publié en 2008, dans lequel elle explique par son autobiographie comment elle voit et communique depuis l’enfance avec les anges, et le message qu’ils ont voulu transmettre par elle au monde. Ses ouvrages ont rencontré un succès certain, même au sein de milieux catholiques anglophones. Son premier livre a été vendu à un demi-million d’exemplaires dans près de 50 pays suivis de six autres livres depuis, dont « Stairways to Heaven » sur lequel je me suis appuyé pour écrire cet article.

Dans ses livres, Lorna, propose à ses lecteurs une « prière » aux anges guérisseurs (1) qui lui a, d’après elle, été transmise au nom de Dieu par l’Archange Saint Michel. Elle encourage ses lecteurs ou les personnes qui viennent lui demander de l’aide à dire cette prière aux anges guérisseurs. La prudence étant une vertu cardinale, voyons ensemble ce qu’implique cette prière.

Outre l’hypothèse que Lorna ait inventé ces visions, – elle a quand même acquis une renommée mondiale, et touche sans doute une partie des ventes de ses livres – et en admettant qu’elle est sincère dans ses propos, il reste alors deux possibilités :

1- Soit ses « visions « sont bien réelles, mais elle est trompée sur la nature de ce qu’elle voit, ce qui remet en question l’origine véritable de cette prière.
2- Soit ce qu’elle voit vient effectivement de Dieu.

Afin de savoir si les messages transmis dans ses livres et cette prière viennent ou non de Dieu, il nous faut comparer le message qu’elle prétend avoir reçu, avec la foi de l’Église transmise à travers les siècles depuis Jésus Christ. Pour prouver que ce message ne vient pas de Dieu, un seul exemple nous suffit. En effet de même qu’on ne toucherait pas à un gâteau dans lequel quelqu’un aurait placé ne serait-ce qu’une seule goutte d’arsenic, de même un message qui ne correspondrait pas intégralement à l’enseignement de l’Église doit être lu avec méfiance, car il ne peut provenir de Dieu. Je me contenterai ici de développer seulement deux exemples :

Concernant la création et le péché originel, Lorna nous explique qu’il lui a été révélé que l’âme de chacun créée avant le corps se trouve avec Dieu, puis que celle-ci choisit un corps dans lequel elle va séjourner au cours de la vie terrestre. (2) Cette présentation est en parfaite contradiction avec notre foi. En effet, si notre âme ayant été créée avant notre corps était avec Dieu, pourquoi Dieu aurait-il choisi qu’elle soit séparée de lui ? Si celle-ci est pure puisqu’avec Dieu, alors la venue de Jésus Christ dans le monde pour nous sauver ne sert donc a rien ?

D’autre part, le dogme de l’immaculée Conception établit en 1954 sous le pontificat du Pape Pie IX nous précise que Marie n’a en son âme aucune trace du péché originel. Fêtée le 8 décembre, le catéchisme de l’Église catholique explique au numéro 492 que sa  » sainteté éclatante absolument unique «  dont elle est «  enrichie dès le premier instant de sa conception «  (LG 56) lui vient tout entière du Christ : elle est  » rachetée de façon éminente en considération des mérites de son Fils elle est la seule à qui ce titre a été attribué « . Pour le reste de l’humanité, c’est par la grâce sanctifiante reçue baptême que l’Esprit Saint, vient pour la première fois habiter notre âme.
Sur ce point, le message reçu par Lorna Byrne est donc en en complète contradiction avec notre foi.

Toutes les religions mènent à Dieu. Il s’agit en tout cas du message que Lorna dit avoir reçu. (3) Ou encore qu’il y a des âmes saintes venues de toutes les religions. (4) Encore une fois, ses paroles s’opposent totalement à notre credo. Jésus a bien précisé qu’il est le chemin la vérité et la vie. (5). Il n’y en a donc pas d’autre. Quoi qu’en dise Lorna, la vie éternelle ne peut être reçue par les hommes que par Jésus Christ lui-même grâce à son incarnation, sa mort sur la croix et sa résurrection.

Il a bien d’autres exemples dans ce livre qui pourraient être énumérés pour opposer le témoignage de Lorna Byrne à l’enseignement de l’Église, comme par exemple lorsque « Saint Michel » lui parle de réincarnation (6), ou qu’elle prête à Marie le pouvoir de sauver des âmes (7) alors que ce pouvoir n’appartient qu’à Dieu seul, ou que Satan peut encore revenir sur son refus de servir Dieu (8)… Nous nous en arrêterons là. Il est clair que le message qu’elle a reçu et nous transmet, si beau et si inoffensif en apparence, ne vient pas de Dieu. Mais dans ce cas, si Lorna est sincère, qui a pu la tromper ainsi et tromper tant de gens à travers elle ?

Lorsqu’on adresse cette prière aux anges guérisseurs, il semblerait que ce soit bien aux démons à qui l’on parle, car tout porte à croire que ce soit l’un d’entre eux, qui, prétendant être l’archange Saint Michel la lui a transmise. En tout cas, il n’y a aucun doute possible, cette « prière » ne vient pas de Dieu.

Alors pourquoi avoir recours à une « prière » dont l’origine est plus que douteuse alors que nous Chrétiens avons la chance d’avoir reçu une autre prière de la part de Dieu en la personne de Jésus Christ. Il nous a lui-même enseigné la prière du Notre Père et commandé de la dire avec foi, ce que nous pouvons faire pour Lorna et pour tous ceux qui comme elle ont été trompés.
Garde mon âme dans la paix près de toi seigneur (psaume 33)

Fiche rédigée par un collaborateur du site, Jean-Pascal, depuis l’Angleterre.
————————————

1 : « Prayer » of Thy Healing Angels »
2 : « Suddenly, we found ourselves in a vast space with what Michael told me were unborn souls. – souls that were to be conceived and born on earth but hadn’t yet. […] I turned to Michael and asked whether the soul was to be conceived shortly, but he shook his head explaining that God had not yet chosen the time, that it might be years – even centuries – but in the meantime, the guardian angel and soul would be together in heaven, learning about the joys and challenges that they would face together when the soul was conceived. […] He has given us each a guardian Angel to help to bring the soul safely back to him in Heaven. »
3 : « God and the angels have told me that there are many stairways to heaven. No one religion controls access to heaven. »
4 : « Other holy souls from different religious traditions also came into the library, followed by Angels »
5 : Évangile selon Saint Jean, 14, 6 : « Je suis le chemin, la vérité, la vie. Nul ne vient au père que par moi. »
6 : « Lorna, God wants me to help you understand a little more about reincarnation, Michael said. I stood up and Michael took my hand, filling it with the peace of Heaven. »
7 : «As I did, I took a deep breath and said my usual prayer : « Jesus, Mary, I love you. Save souls »
8 : « God still works and hopes that Satan will come back to him »

Les travaux de Marion Dapsance sur bouddhisme occidental

Docteur en anthropologie des religions à l’École pratique des hautes études (Paris), Marion Dapsance est actuellement en résidence à l’université Columbia de New York où elle enseigne sur le bouddhisme moderne.

Anthropologue, Marion Dapsance a réalisé une enquête de terrain sur le bouddhisme en Occident, au cœur d’une religion détournée qui laisse sans voix : organisation sectaire, dérives sexuelles, pyramides financières, humiliations hierarchiques…

Elle livre ici une enquête sur les coulisses mal connues du bouddhisme en Occident  : Les dévôts du bouddhisme, Éd Max Milo, 2016.

Interview de Marion Dapsance

Le bouddhisme occidental et l’ésotérisme théosophique

En dénonçant, dans Les Dévôts du bouddhisme (Éd. Max Milo, 2016), les agissements et pratiques de Sogyal Rinpoché, fondateur des centres tibétains Rigpa, la jeune anthropologue Marion Dapsance avait fait preuve de clairvoyance. Quelques mois plus tard, ce lama était démis de ses fonctions par la direction spirituelle du réseau Rigpa pour « abus physiques, émotionnels, psychologiques et sexuels ».

La face cachée de Sogyal Rinpoché

Sogyal Rinpoché, maître tibétain, démis pour abus physiques, psychologues, sexuels…

Dans Qu’ont-ils fait du bouddhisme ? (Bayard, 2018), Marion Dapsance poursuit sa remise en cause du bouddhisme tel qu’il est trop souvent présenté en Occident. Comment en est-on arrivé, s’interroge-t-elle, à expurger le bouddhisme de ses éléments constitutifs pour en faire une espèce de sagesse universelle, capable d’apporter le bien-être et la paix?

Une critique sévère du bouddhisme à l’occidentale

Vassula Rydén, la Vraie Vie en Dieu

À propos de « la Vraie Vie en Dieu », un site de référence :

PSEUDOMYSTICA.INFO

Qui est Vassula Rydén y qu’est-ce que la VVD?

Position de l’Eglise sur les messages de la VVD:
Eglise Catholique & autorités orthodoxes

Témoignages: quelques mauvaises expériences avec la VVD

Erreurs doctrinales et éléments négatifs

Demandes Fréquentes – FAQ

Théologiens & Evêques mettent en garde

Révélations, messages, apparitions

Aujourd’hui plus qu’autrefois, la nouvelle d’apparitions ou de révélations privées se répand rapidement par les moyens d’information (mass media). De plus, la facilité des déplacements favorise la fréquence des pèlerinages.

D’autre part, la mentalité contemporaine, ainsi que les exigences de la science et de l’investigation critique, rendent plus difficile, sinon impossible, de parvenir avec la rapidité nécessaire aux jugements qui concluaient jadis les enquêtes en la matière.

Tout un dossier sur cette question est placé sur mon blog Charismata. Voici la table des matières :

  1. Révélations, messages et apparitions
  2. Le satut de la prophétie
  3. Exemples passés de supercherie
  4. Rester lucides, par rapport aux révélations privées
  5. Des lieux où l’Église s’est déjà prononcée négativement
  6. Le cas difficile de Medjugorje

SE RENDRE À LA PAGE

Jean de Dieu, la chute

Il a eu pour client les trois derniers présidents brésiliens et avait reçu la présentatrice Oprah Winfrey, mais ce célèbre médium brésilien est désormais recherché pour des agressions sexuelles sur des centaines de femmes. Le journal O Globo assure qu’il a retiré 8 millions d’euros de ses comptes en banque.

Voir aussi l’autre article du site sur Jean de Dieu

Jean de Dieu, le guérisseur-médium

Brésil. Un médium recherché pour agressions sexuelles a retiré 8 millions d’euros

Joao de Deus (Jean de Dieu) est recherché pour des agressions sexuelles sur des centaines de femmes. Ce célèbre médium brésilien aurait retiré près de 8 millions d’euros de ses comptes en banque mercredi 12 décembre, selon le journal O Globo.

Ce retrait suspect aurait motivé les autorités à émettre vendredi un mandat d’arrêt à son encontre pour éviter qu’il tente de fuir le pays, ou qu’il mette cette somme à l’abri avant son arrestation, selon les médias brésiliens. Des négociations sont en cours pour qu’il se rende aux autorités, mais le médium de 76 ans ne s’était toujours pas manifesté dimanche à la mi-journée.

Pour le parquet, il est considéré comme fugitif et fait l’objet d’une notice rouge d’Interpol.

D’après O Globo, les enquêteurs ont découvert que 35 millions de réais (environ 8 millions d’euros) ont été retirés de comptes en banque de Joao Teixeira Faria de Faria (son vrai nom) mercredi, cinq jours après que le scandale ait éclaté.

Le scandale a éclaté après la diffusion la semaine dernière d’une enquête sur TV Globo, la plus grande chaîne de télévision brésilienne, présentant des témoignages de femmes relatant notamment avoir été contraintes de le masturber ou de pratiquer des fellations au médium lors de séances de « guérison spirituelle ».

« Mon père est un monstre »

Lors d’un entretien à l’hebdomadaire Veja, Dalva Teixeira, fille de Joao de Deus, révèle avoir été abusée sexuellement par son propre père dès l’âge de dix ans, jusqu’à ses 14 ans. Elle avait alors fui après avoir été frappée par le médium quand il a découvert qu’elle était enceinte. « Mon père est un monstre », a affirmé cette Brésilienne, aujourd’hui âgée de 49 ans.

Depuis l’émission de TV Globo, des centaines de femmes ont affirmé avoir été victimes d’agressions sexuelles de sa part. Le parquet de l’État de Goias a reçu 330 plaintes de tout le pays, ainsi que de six pays étrangers : l’Allemagne, l’Australie, la Belgique, la Bolivie, les États-Unis et la Suisse.

La réputation du médium a largement dépassé les frontières du Brésil. En 2012, il avait reçu dans sa ville d’Abadiânia la visite de la vedette de la télévision américaine Oprah Winfrey. Et les trois derniers présidents brésiliens ont eu recours à ses services.

https://www.ouest-france.fr/monde/bresil/bresil-un-medium-recherche-pour-agressions-sexuelles-retire-8-millions-d-euros-6132828

Le statut des apparitions mariales

Le peuple chrétien, sans toujours pouvoir l’exprimer, a considéré la Vierge Mère comme un abrégé de la foi. Et il est vrai que les quatre grandes affirmations dogmatiques sur Marie s’adressent à tout être humain. Ce sont comme quatre icônes de l’amour sauveur et créateur du Père par le Fils dans l’Esprit :
– La maternité divine parle de l’Incarnation du Fils de Dieu également Fils de l’Homme ;
– La virginité révèle la force de Dieu qui crée une nouvelle humanité par l’opération de l’Esprit ;
– L’immaculée conception dévoile le primat de la Grâce du Christ et la victoire suprême de sa Rédemption ;
– L’assomption signifie la Résurrection comme glorification finale et totale de l’Humanité et de la Création par la puissance de la très sainte Trinité.
C’est comme si Marie reflétait et annonçait toutes les facettes de la Révélation. Un plus grand attachement à l’unique Révélation est donc le terreau dans lequel s’enracinent les critères de discernement de nouvelles révélations privées ou de nouvelles apparitions mariales.

1. Révélations et apparitions : quelle place dans la vie du chrétien ?

Le Synode sur la Parole de Dieu
En 2008 s’est tenu à Rome un Synode sur la Parole de Dieu. Benoît XVI en a donné la synthèse dans l’Exhortation Apostolique « Verbum Domini » en 2010 ; voici ce qu’il écrit au n° 14, sur le sujet qui nous intéresse :
« L’Église exprime qu’elle est consciente de se trouver, avec Jésus Christ, face à la Parole définitive de Dieu ; il est « le Premier et le Dernier » (Ap 1, 17). Il a donné à la création et à l’histoire son sens définitif ; c’est pourquoi nous sommes appelés à vivre le temps, à habiter la création de Dieu selon le rythme eschatologique de la Parole ; « l’économie chrétienne, du fait qu’elle est l’Alliance nouvelle et définitive, ne passera jamais et aucune nouvelle révélation publique ne doit plus être attendue avant la glorieuse manifestation de notre Seigneur Jésus Christ (cf. 1 Tm 6, 14 et Tt 2, 13) » (Dei Verbum, 4).
En effet, comme l’ont rappelé les Pères durant le Synode, « la spécificité du Christianisme se manifeste dans l’événement Jésus-Christ, sommet de la Révélation, accomplissement des promesses de Dieu et médiateur de la rencontre entre l’homme et Dieu […]. Saint Jean de la Croix a exprimé cette vérité de façon admirable :
« Dès lors qu’il nous a donné son Fils, qui est sa Parole – unique et définitive –, il nous a tout dit à la fois et d’un seul coup en cette seule Parole et il n’a rien de plus à dire. […] Car ce qu’il disait par parties aux prophètes, il l’a dit tout entier dans son Fils, en nous donnant ce tout qu’est son Fils. Voilà pourquoi celui qui voudrait maintenant interroger le Seigneur et lui demander des visions ou révélations, non seulement ferait une folie, mais il ferait injure à Dieu, en ne jetant pas les yeux uniquement sur le Christ et en cherchant autre chose ou quelque nouveauté » (Montée au Mont Carmel, II, 22).

Continuer la lecture de « Le statut des apparitions mariales »

La Révélation « officielle » et les révélations « privées »

Une réflexion du P. Joseph-Marie Verlinde (video 4′)

Les révélations privées ne peuvent rien apporter de nouveau par rapport à la Révélation « officielle », c’est-à-dire l’ensemble « Ecriture, Tradition, Magistère ». Elles peuvent tout au plus souligner un aspect de la Révélation divine particulièrement pertinent pour notre époque, ou en rappeler un autre que nous aurions tendance à passer sous silence. Leur importance est donc toute relative à la Révélation officielle.