Évaluation des premières apparitions à Medjugorje

Dans un article a publié dans la  Rivista Teologica di Lugano  XXIII (2/2018), le professeur Mandfred Hauke étudie avec minutie la question des « dix premiers jours » à Mejugorje…

Manfred Hauke est professeur de dogmatique à la Faculté de théologie de Lugano, membre ordinaire de l’Académie pontificale mariale internationale (PAMI) et président de la Société allemande de mariologie (Deutsche Arbeitsgemeinschaft für Mariologie).

Grâce à la traduction française établie par Damien Bally, et supervisée par Mandfred Hauke, je suis heureux de livrer cet article sous forme de livre électronique que vous pouvez télécharger et faire circuler.

Cette étude aide à poser les vraies questions et à prendre position sereinement…

3 réflexions sur « Évaluation des premières apparitions à Medjugorje »

  1. Bonjour

    Je voudrais savoir pourquoi il y a tant de conversions et de guéridons si ce n’est pas vraiment la Sainte Vierge? J’ai de la difficulté à comprendre.

    Merci

    1. Bonjour. C’est une constante dans tous les lieux où de nombreux pèlerins prient ensemble. Dieu répond toujours à la prière de ses enfants. Que les fondements de la prétendue apparition soient vrais ou faux.
      Je vous invite à consulter cet article du site : https://sosdiscernement.org/les-bons-fruits-critere-ultime-de-discernement/
      et aussi celui-là : https://sosdiscernement.org/revelations-messages-apparitions/
      Il y a toujours eu des guérisons, des conversions, et des vocations, sur les lieux de fausses apparitions mariales. Mais ce n’est pas un critère pour évaluer la validité du message; cela renvoie simplement à la grande foi des personnes, et à la bonté de Dieu qui répond.
      Bien cordialement.

  2. Merci Père Dominique! Extraordinaire réponse! À réfléchir! Cela complète et enrichi merveilleusement la réflexion que je m’étais faite sur ce faux et vrai conjugués…Du Québec! Merci! +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *