Réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire ne repose pas sur un concept énergétique. Les points de la réflexologie plantaire ne sont pas assimilables à des points d’acupuncture.

Elle repose sur une observation empirique selon laquelle chaque partie du corps aurait une représentation somatotopique de toutes les autres parties du corps. Ainsi la voûte plantaire serait divisée en zone représentant chacune à une partie du corps. La zone du talon représentant la base de la colonne vertébrale et les doigts de pieds des zones de la tête. Le foie serait sur le bord externe et médian de la voute plantaire du pied droit, l’estomac sur la zone correspondante du pied gauche… 

Quand telle partie du corps présente des dysfonctionnements, il peut se former des petites concrétions de cristaux douloureux à la palpation sur la zone plantaire correspondante. La réflexologie plantaire s’applique à masser ces points pour détendre les zones corporelles correspondantes en tension ou réactiver des fonctions organiques perturbées. Elle ne peut rien sur les parties présentant de réelles lésions. 

Il existe d’autre type de massage réflexologique comme le BindeGewebsMassage ou massage du tissu conjonctif reposant sur la relation neurologique avérée entre des zones de la peau et les organes par la médiation de neurones d’associations qui affèrent à un même étage médullaire. En massant ces zones selon des protocoles bien établis, on peut avoir une action sur les organes associés. Cette méthode pratiquée en Allemagne est assez peu connue en France.

Cependant bien des écoles mélangent les genres; ainsi les massages en réflexologie plantaire peuvent être associés à des techniques énergétiques (voir note). Il s’agit alors d’être prudent.

Masser la plante des pieds est particulièrement détendant et réactive la circulation sanguine :

La semelle veineuse plantaire décrite par LEJARS est un fin maillage de veines, dans le tissu graisseux, qui tapisse le dessous du pied.

A chaque pas, la compression des chairs molles écrase ce réseau veineux superficiel pour chasser rapidement le sang vers le système veineux profond.

Cette pompe veineuse est capitale pour une bonne qualité du drainage sanguin de la périphérie vers l’intérieur, sous peine de voir s’installer une stase veineuse.

La contraction des muscles de la jambe et notamment le mollet, accélère le retour veine des membres inférieurs vers le coeur.

Masser cette zone n’a donc rien d’ésotérique et une observation empirique permet de constater que certaines zones du pied sont plus douloureuses que d’autres et à l’interrogation peuvent correspondre à telle dysfonctionnement organique. Un toucher sensible permet parfois d’observer de petites concrétions à ces endroits qu’il s’agit de masser. 

Quand Jésus lave les pieds de ses disciples, il se fait le serviteur de tous mais prend également soin de ceux qui vont annoncer l’Évangile aux nations.

Après de longues marches cette action très concrète non seulement lave des poussières de la route mais détend beaucoup. 

Si un massage des pieds peut être très relaxant, il ne doit pas être associées à d’autres pratiques plus discutables. Si la réflexologie plantaire peut éventuellement agir sur des troubles fonctionnels, elles n’a aucune action sur des troubles lésionnels.

A aucun moment elle ne peut être considérée comme une panacée, et si elle peut avoir le mérite d’opérer une certaine détente, le praticien doit connaître humblement ses limites tant sur ses connaissances médicales que sur le champ d’application de sa méthode… 

Note : voir par exemple la multi-réflexologie faciale : https://anna-zen.fr/la-methode-dien-chan/ — ou encore la réflexologie unitive https://energie-reflexo.com/ — ou encore, la réflexologie vectorielle https://www.erve-france.org/ — ou encore : en médecine traditionnelle chinoise, la réflexologie plantaire vise à rééquilibrer notre corps et nos émotions grâce au toucher de certaines zones des pieds…

Une réflexion sur « Réflexologie plantaire »

  1. Bonjour,

    Comment pouvez vous imaginer en connaissant l’anatomie (je suis ostéopathe de formation et ayant eu un parcours similaire au père Verlinde) que des liens existeraient entre certaines zones du pied et des organes sans liens anatomiques ?
    Le massage du tissu conjonctif fait toujours du bien certes, mais la réflexologie est une thérapie qui repose sur une croyance. Le jeu relationnel patient/thérapeute qui en découle ne peut être que mauvais et ouvre la porte forcément aux dérives puisque le concept repose sur un présupposé invérifiable et sans logique …
    Je ne comprend pas votre approbation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *