Feng shui, Chi Qong, Taï-chi-chuan ?

Le Ki

Le chi, le shui, le QI, ou le ki est une notion, provenant des cultures chinoise et japonaise, qui désigne l’essence, le souffle ou le principe énergétique fondamental formant et animant l’univers et la vie. Il faut dire tout de suite que ce concept relève d’une hypothèse et n’est ni infirmé ni confirmé par les sciences formelles. L’occident a rapidement réduit la notion de ki à de l’énergie sans pour autant définir ce qu’était cette énergie.

Dans une approche spirituelle, le ki est l’énergie même de l’univers qui relie les êtres et les choses entre eux.

« Nous ne possédons pas le ki, nous sommes le ki ! » enseignent les maîtres.

Cette énergie circulerait dans notre corps par des canaux appelés méridiens que l’acupuncture a répertoriés. Mais aucun support anatomique n’a été découvert à ce jour permettant de visualiser objectivement ou même de comprendre comment l’énergie y circulerait. L’acupuncture est une pratique empirique qui fonctionne objectivement, mais dont on n’a pas réussi à ce jour à comprendre ni pourquoi ni comment.

Le ki serait également présent dans toutes les manifestations de la nature.

Certains ont voulu trouver des équivalents du ki avec la notion de pneuma des Grecs (notion qui a évolué selon les époques de la Grèce antique) et le spiritus des Latins qui désigne plutôt la notion de souffle. Il serait plus proche du concept de prana de la philosophie indienne.

 « Une analyse rapide de la graphie (écriture non simplifiée) nous montre de la vapeur au-dessus du riz , qui donne une traduction étymologique très réductrice, « énergie produite par l’absorption du riz », exprimant l’idée que le ki est produit par l’air et l’alimentation. L’alimentation n’étant qu’un moyen parmi d’autres de produire du ki. Le Chinois moderne n’a retenu que la partie supérieure , et rejoint ainsi dans Continuer la lecture de « Feng shui, Chi Qong, Taï-chi-chuan ? »

La géobiologie

Savoir de quoi on parle

 La définition suivante est proposée par les tenants de la discipline :

« La Géobiologie est l’étude de l’influence des ondes sur le vivant. Elle prend en compte principalement l’impact des rayonnements ionisants, des champs magnétiques, des champs électriques et des courants. »

Présentation, Définition et Champs d’application de la Géobiologie :

www.ecolefrancaisedegeobiologie.fr/presentation-definition/

 Les scientifiques, les personnes rationnelles ne se contentent toutefois nullement de cette définition. Pourquoi ?

 Pour ces personnes, la géobiologie entre dans la catégorie des pseudo-sciences, car elle présente sous forme d’affirmations à caractère ou apparence scientifique, des théories et des pratiques qui ne sont pas prouvées par la méthode scientifique classique.

Les applications sur l’habitat

Les applications de la géobiologie sur l’habitat, en dépit de l’appareillage utilisé, en particulier pour mesurer les ondes, ne le sont pas selon des critères scientifiques communément valables et validés par les expériences, les travaux et publications scientifiques.

Car ces théories ne respectent pas les lois élémentaires de la physique et l’état actuel de nos connaissances, ignorent surtout les véritables connaissances scientifiques concernant la physique, la géologie et la géophysique.

 « Aucune expérience faite selon les critères scientifiques, qui limitent les biais comme le double aveugle, n’a montré l’existence de perturbations géobiologiques.

 La notion de courant tellurique utilisée par la géobiologie n’a rien à voir avec celle qu’a élaboré la géophysique, et aucune mesure ne permet d’identifier une distribution en maillage de points significativement riches en radioactivité » geoforum.fr

Voici par exemple une présentation très « sérieuse » : radiesthésie et géobiologie pour la santé… Pensez-vous vraiment qu’on soit ici dans des assertions de type rationnel et scientifique ?

Et encore : une publicité pour le nettoyage geobiologique…

Une pseudo-science

Cette pseudo-science invente ni plus ni moins des concepts qu’elle tire indifféremment

  • du magnétisme,
  • de la sagesse chinoise ancestrale
  • du feng-shui,

trempés au passage dans l’idéologie new-âge, et teintés de superstition et de pensée magique. C’est surtout un mélange de concepts et de croyances diverses.

Elle fait en abondance usage de l‘intuition, de la sensation, sans faire appel aux capacités de raisonnement, ni aux connaissances.

Elle surfe sur les peurs et les angoisses existentielles.

Elle profite de la crédulité.

 Elle propose de fausses solutions.

 Elle n’est pas crédible.

 Elle ne résiste pas à l’examen rationnel.

VOICI DEUX TÉMOIGNAGES SUR LES CONSÉQUENCES DE CET ENGOUEMENT, – SOUVENT SOUDAIN ET SANS CONCESSION- POUR UNE DISCIPLINE OÙ FINISSENT PAR S’ENFERMER SES ‘ADEPTES’.

Témoignage

« Je vais essayer de développer ce sujet, qui m’a, je l’avoue préoccupée durant des mois, à savoir la géobiologie; et ce n’est pas inintéressant en effet de porter à la connaissance d’autres personnes cette triste expérience, d’autant que j’ai moi-même cherché en vain quelques témoignages semblables à ce que j’étais en train de vivre, sans jamais vraiment les trouver.

Malgré sa large diffusion, finalement peu de personnes connaissent la géobiologie et savent de quoi elle retourne exactement. Pour convenir déjà d’une définition, à proprement parler, cette « discipline », qui se veut « médecine de l’habitat » est très parente du feng-shui, dont elle reprend la caution de connaissance millénaire orientale… Elle se réclame de certaines théories sur le magnétisme et la radiesthésie, se fonde sur de vagues considérations prétextant l’existence d’hypothétiques réseaux telluriques, mais reste toutefois nettement cataloguée par les scientifiques comme une pseudo-science. Elle n’a d’ailleurs aucun caractère scientifique en dépit de ses prétentions.

Au passage, il faut ajouter qu’elle a usurpé par ailleurs le nom d’une science… du même nom, la géobiologie, bien réelle et sérieuse, qui est une branche de la paléontologie, que l’on enseigne, elle, à l’université (Poitiers) et qui n’a strictement rien à voir avec cette pseudo science pratiquée par une somme impressionnante de ce que l’on pourrait qualifier sans problème de charlatans. Elle a rampé en quelque sorte sournoisement depuis les années quatre-vingt et a littéralement explosé avec internet : en effet, il y a pléthore de sites internet de géobiologie, et tous, ou presque, en fin de compte, proposent leurs services (pas spécialement donnés) mais malheureusement aussi des formations professionnelles de géobiologue.

J’en viens donc à l’expérience catastrophique que j’ai vécue, non directement, ni de mon fait, mais par personne interposée. Mon (ex) compagnon, que je connais depuis vingt-cinq ans a suivi, contre mon avis, une de ces « formations professionnalisantes » (d’un montant de 4700 euros tout de même), qui, à raison de 19 stages obligatoires sur deux ans, allait faire de lui un géobiologue confirmé.

Le contenu de ces stages était un véritable salmigondis où l’on pouvait trouver toutes les théories imaginables véhiculées entre autres, par le new-age ou on ne sait quelle dérive sectaire (à but lucratif en filigrane, évidemment), l’arkologie, l’art et l’usage des baguettes et du pendule, la kabbale, le savoir des bâtisseurs d’églises romanes, le nombre d’or, la mémoire de l’eau et pire encore : des sessions « santé » (de magie… blanche plutôt ?) où l’on apprenait à se servir d’eau bénite, à faire « monter les âmes » (?) et à purifier les lieux…

Dès le début de cette formation, mon compagnon qui pratiquait dans le même temps de plus en plus intensément la méditation, et avait adopté un comportement alimentaire alternatif, supplémenté de compléments achetés à grand prix sur le net, a changé, son comportement semblait être devenu totalement ambivalent, oscillant constamment et brusquement entre la gentillesse et la cruauté, l’amour et la haine, l’intérêt et l’indifférence…

Incapable de se concentrer, de parler d’autres sujets en dehors de la géobiologie ou du monde invisible, il avait un comportement étrange, psychotique peut-être, proche de la maniaco-dépression ou de la schizophrénie, d’un pseudo-mysticisme affirmé aussi, ou alors oserais-je le dire, d’une sorte de possession. C’en était impressionnant, effroyable même : il était de plus en plus étranger aux personnes qui l’entouraient, distrait, lointain, indifférent.

L’apothéose, c’est lorsqu’il a fait la moitié du pèlerinage de Compostelle, dont il est revenu épuisé, à demi-fou, le crâne entièrement rasé, me disant qu’il avait eu une révélation (non religieuse a-t-il précisé), la révélation de son moi authentique et qu’il ne lui était plus possible désormais de continuer à vivre avec moi (j’étais coupable en fait, et « punie », je l’ai bien immédiatement compris, de ne pas l’avoir suivi dans sa nouvelle religion et sa « conversion » )…

J’étais si éloignée de sa hauteur spirituelle que j’étais laissée au bord du chemin et jetée sans regrets comme un kleenex et ce sans aucun état d’âme… J’ai cru recevoir le concorde sur la tête… je passe sur la stupéfaction, la douleur, le chagrin, l’incompréhension totale… C’était il y a dix mois et je n’en suis pas encore remise…

Il paraît probable que mon compagnon ait effectivement basculé dans l’occultisme, dont il était déjà si je puis dire client : il pendulait pour chacune de ses décisions à prendre, il m’avait entraînée à user de cette pratique et je la pratiquais régulièrement, davantage pour questionner mon inconscient et par orgueil, bien sûr, croyant bêtement avoir un pouvoir quelconque sur l’avenir !!! Comme je l’ai confessé dernièrement, j’ai jeté mes deux pendules… »

Contenu d’une formation diplômante

Voici dans le cadre d’une formation professionnelle d’un des nombreux sites sur ce sujet, le type de programme santé intitulé : « Thérapies et formes » qui est abordé pour officier en ce domaine :

APPROCHE ET ANALYSE DU VIVANT :
Les concepts délocalisés liés au vivant :
– les E.I.F.s
– le champ vital
– le nœud de vie
– l’Ext
– les plans habités
– le transfert
– le chevauchement
– les « états magies »
– les liens
– les mémoires
– le sensible (sensations, images, symboles…)
MISE EN PLACE DES CONCEPTS ET ATTITUDES :
– L’intention : L’intention avant, pendant et après un soin, comment la poser, avec quoi, pourquoi…
– Les connexions : A qui ou à quoi se connecter pendant un soin, l’ancrage, la visualisation…
– Les protections : Prière de protection, qui protège, pourquoi se protéger, de quoi, de qui, comment…
– Les liaisons : Les modifications d’ambiance pendant la prière ou le rituel (présences…).
DIVERS MOYENS THÉRAPEUTIQUES
– Les Formes, les élixirs, les huiles essentielles, les plantes, l’homéopathie, les minéraux…
– Les thérapies manuelles : (Fractal, magnétisme…)
– Les prières : Lesquelles utiliser, pour quel type de soin, où prier, comment (bougies, encens…) ; le type d’émission (voix haute ou basse), le signe de croix…
– Les bénédictions : L’eau bénite : quel type de bénédiction, pourquoi l’utiliser. Le sel, les bougies, l’encens…
– Les rituels : Montée d’âme, exorcisme désenvoûtement…
– Le soin : Concept d’orientation, le soin direct sur le patient, le soin sur photo, association forme et prière…
– Le nettoyage après le soin : Nettoyage du thérapeute, du lieu…

Autre témoignage

Dangers de la géobiologie – témoignage Victimes d’arnaques

www.same-story.com › Vie pratique – quotidienne › Victimes d’arnaques

J’ai 14 ans et il se trouve que mon père est passionné par tout se qui concerne la géobiologie. Mon message est pour prévenir un maximum de personne sur les dangers de ce genre de pratique mon père a été manipulé par des gens dans des stages ou on vous apprend la géobiologie (ce sont en vérité de véritable sectes). À cause de cela il a quitté ma mère pour aller vivre avec une autre femme car les gens de la secte lui on dit que cette femme était son âme soeur, sa soeur de lumière etc. La vérité c’est surtout … LIRE LA SUITE 

De nombreux bienfaits ?

Méfiance, quant aux témoignages également, mais sur les bienfaits de cette pratique par ailleurs très nombreux sur la toile sous forme de sites ou de blogs ! Un exemple :

Vos témoignages ! – Le blog de sourcier-et-geobiologue.over-blog.net

www.sourcier-et-geobiologue.com/article-des-temoignages-105076363.html

 La géobiologie peut entraîner des désordres importants au niveau familial, professionnel et social, liés à un enfermement et un embrigadement dans un système de pensée clos, qui ne tolère pas le regard critique.

Si cette réflexion, consacrée à la géobiologie, outre amener et drainer d’autres éventuels témoignages, pouvait susciter une ombre de prise de conscience sur cette pseudo-science, une étincelle de réflexion plus approfondie sur ses mensonges, des prémisses de remise en question de ses fausses assertions, des frémissements de véritable doute sur ses réels dangers, ce serait un bien.

Liens divers à consulter sur le sujet

 La géobiologie, une pseudo-science en expansion – Afis – Association française pour l’information scientifique www.pseudo-sciences.org › Articles

 La géobiologie et sa « médecine de l’habitat » – Charlatans.info

www.charlatans.info/geobiol.shtml

Discussion:Géobiologie (radiesthésie) — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Géobiologie_(radiesthésie)

Dérives thérapeutiques et dérives sectaires : la santé en danger – Sénat

www.senat.fr › Travaux parlementaires › Rapports › Rapports d’information (3 avr. 2013 – M. Jean-Marie Bataille)

Ce qu’il faut tirer de cette expérience c’est que nous sommes tous prêts à adhérer à la pensée new-âge, à la pensée magique, nous sommes tous des exemples d’ignorance et d’impatience, et d’inculture scientifique.
Mais la géobiologie dispose d’un vaste et solide réseau désormais sur la toile, et c’est d’autant plus alarmant que ce type d’activité possède une vitrine officielle pour promouvoir et faire reconnaître son rayonnement sur tout le territoire :

http://www.federationfrancaisedegeobiologie.fr

Il faut néanmoins rappeler que les chemins de l’occultisme peuvent être délétères et dangereux. De plus la pensée magique nous entraîne d’un chemin à l’autre : on est attiré par la géobiologie, puis l’on part butiner d’autres offres, que ce soit des thérapies alternatives pas toujours fiables, qui finissent parfois en manipulation mentale ou des solutions magiques aux maux existentiels et spirituels.

P. Dominique Auzenet, avec une équipe

E-book au format PDF

E-book pour tablettes et smartphones au format  E-PUB et MOBI