Ambiguïtés de la recherche contemporaine de guérison intérieure

CONTENU

Une recherche qui s'enracine dans le new-Age

Une recherche qui s'enracine dans la psychologie transpersonnelle

Une mise en forme similaire dans la psycho-spiritualité catholique

La question du charisme de guérison et des sacrements de guérison

Comparons avec les Exercices Spirituels ignaciens

Le risque de remplacer la conversion par la guérison dans l'évangélisation

 

Nous sommes, depuis quelques décennies, en face d’une quête massive de guérison, et il ne faut pas trop vite la mépriser : elle a toujours existé sous des formes diverses, comme le montrent les prières adressées à la Vierge Marie ou à des saints. Mais est-ce que la guérison recherchée aujourd’hui est regardée comme un signe de Dieu qui provoque à la conversion, est-ce qu’elle est le signe de la miséricorde de Dieu ; ou est-ce qu’elle est un but en soi, la condition sine qua non pour avancer dans la vie spirituelle ? Car alors, Dieu est mis à notre service.

Jésus a guéri de nombreux malades de toute sorte, mais ce qu’il leur propose, c’est la foi. Et quand certains d’entre eux s’arrêtent à la guérison, il est déçu. Les guérisons qu’il a accomplies sont des signes de ce qu’il apportait, des signes du Royaume présent parmi nous. Il n’est pas venu pour être le thérapeute super-puissant à bon marché ! Il annonce le Royaume, il annonce son Père et il donne quelques signes sur le chemin, comme les guérisons.

Pourquoi ce surgissement dans l’Église, d’une recherche de guérison ? Pourquoi des méthodes diverses inédites pour les provoquer ? Réfléchissons en fonction du contexte.

Une recherche qui s’enracine dans le Nouvel Age

Première surprise : si l’on consulte le Dictionnaire de Spiritualité on constate que le terme « guérir » « guérison intérieure » en sont absents. Ce n’est donc pas du côté de la tradition spirituelle catholique qu’il faut chercher la source de l’engouement pour la guérison. Par contre, si l’on recherche sur Internet « guérison spirituelle » on récolte des informations surabondantes, le plus souvent dans un contexte ésotérique. Continuer la lecture de « Ambiguïtés de la recherche contemporaine de guérison intérieure »

Une redécouverte des anges ?

1. SUR INTERNET COMME AU CIEL

SONDAGE DE QUELQUES SITES INTERNET À PARTIR DES MOTS CLÉ  : GUIDE SPIRITUEL ET ANGE GARDIEN
http://anges.free.fr
http://ducielalaterre.org
http://crystallia.unblog.fr/les-guides-spirituels/(les différentes sortes de guides spirituels !)
http://sandrinecoutaud.canalblog.com/archives/2013/12/25/28740400.html (le blog d’une médium spirite)
http://forum.aufeminin.com/forum/loisirs7/__f141384_loisirs7-Comment-rentrer-en-contact-avec-son-guide-spirituel.html
(voir le post Mes recommandations de amourdingue, en bas de la page)
http://reiki-voyance.org/index-page-reiki-titre-les_anges.htm#. U_YBBkvb7E8 (site de voyance, qui contient un menu sur les guides)
http://www.voyance-medium-lilou.com/#!priere-a-mon-ange-gardien/c23mf (prière à mon ange gardien)
On peut aussi regarder les images à partir de ces mêmes mots clés ou bien de celui-ci : « images d’anges merveilleux ».

Cette profusion d’anges sur l’internet (notamment sur des sites de spiritisme), et aussi dans les publications new-age, est un paravent moderne du spiritisme ou chanelling. Les entités avec lesquelles un tel culte nous met en contact sont certes angéliques, mais angéliques déchues. Nous ne nous attarderons pas ici sur la question des entités diaboliques ; une autre rencontre cette année abordera la question « foi chrétienne et démonologie ». On peut aussi rappeler la conférence de 2013, « Spirituel ou paranormal ? », accessible ici : http://pncds72.free.fr/2102_formation_12-13/2102_130220_surnaturel_paranormal/2102_130220_0_surnaturel_paranormal.pdf Continuer la lecture de « Une redécouverte des anges ? »

Trois études sur le chamanisme

Études du professeur Guy Rouquet, publiées dans la revue Bulles

Le chamanisme est à la mode. Des émissions ou publications de toutes sortes ne cessent de l’évoquer, répondant à une demande croissante qu’elles n’en finissent pas d’alimenter d’ailleurs. Des stages fleurissent un peu partout, en pleine ville, à la campagne, au pied d’une cascade perdue dans une forêt bien de chez nous. Dans le cadre d’ateliers, avec cérémonie ritualisée à la clé et offres de « voyages initiatiques » dans un lointain pays, caractérisés par des séjours à la dure ou dans des centres tout confort. Mieux, des formations de chamans sont organisées, y compris à l’intention d’indigènes incités à renouer avec leur passé et leurs traditions perdues, par des occidentaux se disant « missionnés » ou avertis en la matière.

Accéder aux articles :

1. LE CHAMANISME TRADITIONNEL

2. LE CHAMANISME EST-IL UNE MÉDECINE ?

3. LE NÉO-CHAMANISME CONTEMPORAIN

Postures yogiques et gymnastique classique

Écouter le témoignage d’Allan Rich, pratiquant du yoga pendant 6 mois à temps plein (vidéo 30 mn sur le site dailymotion)

Ce n’est pas parce que certaines personnes apprennent à bien respirer, à mieux se sentir en elles-mêmes, à être plus dynamiques, moins dépendantes de leurs pulsions intérieures, moins asservies à la fluidité des mouvements de la vie et donc plus maîtresses d’elles-mêmes (quoique sur ces points tout danger ne se trouve pas écarté), que le yoga doive être considéré comme une science et une sagesse propres à opérer de véritables conversions de tout leur être. Il n’y a pas de doute que le yoga (comme d’ailleurs le zen et la méditation transcendantale) n’est que peu de chose s’il n’est pas le lieu de la transmission d’une influence spirituelle diabolique, s’il n’est pas le lieu d’un véritable ensemble initiatique. Le yoga est proprement initiatique parce qu’il présente les trois caractères essentiels de l’initiation luciférienne : la présence agissante d’un maître, une prière spéciale (le mantra), le tout suivi d’une efficacité qui révèle la puissance d’un esprit supérieur, lequel se sert et du maître et de la prière adaptée à la situation dans laquelle se trouve l’âme captive.

Les dangers occultes du YOGA et montée de la Kundalini (article dont est tirée la video)

Un cours en miracles : extraits

Nous reproduisons ici l’analyse de Mike Oppenheimer1 de « let us reason ministry » ( traduite de l’anglais), afin de présenter une des sources principale du Nouvel-Âge, dont les manifestations similaires pointent leur nez dans les milieux chrétiens.

Cette nouvelle révélation a commencé en 1965 lorsque Helen Schucman, professeur agrégé de psychologie médicale à l’Université de Columbia à New York, a commencé à recevoir des messages canalisés à partir d’une entité qui allait plus tard s’identifier comme Jésus-Christ.

LIRE LA SUITE SUR LE SITE VIGI SECTES