C’est ta flamme jumelle !

Le témoignage d’ Aurélie

Le prochain article sur le site donne une analyse perspicace de ce concept : Le monde vicieux et toxique des Flammes Jumelles...


Je me permets de vous envoyer ce témoignage qui me concerne. J’espère qu’il pourra vous être utile pour votre chaîne. Je dois vous avouer que cela me permet aussi de m’aider dans mon processus de délivrance.

Dans un premier temps je souhaitais vous dire que votre chaîne occultismedanger m’aide beaucoup dans la compréhension de mon histoire. Je vous remercie très sincèrement de tous les témoignages que l’on peut y trouver, ainsi que les. pdf qui sont très utiles quand on a fréquenté le milieu de l’occultisme sans le savoir.

Je me retrouve beaucoup dans les témoignages d’anciens thérapeutes qui travaillent en lien avec l’occulte, et c’est pour cela que j’ai décidé aujourd’hui de vous faire parvenir le mien.

J’ai commencé mettre les pieds dans l’occultisme en 2017, suite à un burn-out. Aujourd’hui je parle d’occultisme, d’ésotérisme ; mais à l’époque il n’était pas question d’employer ces mots bien évidemment : je parlais d’énergétique et de spiritualité.

Tout a commencé de façon basique par le yoga, puis la méditation. Ce fut ensuite une succession : l’intérêt pour les huiles essentielles, les fleurs de Bach, les points d’acupressions, les pierres énergétiques, bref toutes ces petites choses à faire en autonomie : elles me faisaient du bien, car j’étais dans une période de souffrance.

Par la suite, quelques années après, et c’est là où les choses ont commencé à se compliquer : je me suis initiée au premier degré de reiki. Des choses un peu particulières se produisaient, notamment cette attirance pour le milieu invisible.

Puis deux ans plus tard je me suis initiée au 2e et au 3e degré de reiki, à intervalle approché. Je ne jurais que par cela, par l’énergie. D’ailleurs je ne comprenais pas comment un être humain normalement constitué se privait d’une telle richesse. J’en étais presque devenu accro…

Au départ je faisais beaucoup d’auto-traitements. Ensuite, j’ai commencé à l’introduire dans mes pratiques de coaching et de thérapeute (car je suis dans le milieu de l’accompagnement).

Et voyant que ma société, mon auto-entreprise ne fonctionnait pas comme il faut, j’ai commencé à consulter des médiums. Car malgré les efforts fournis, et les bons résultats que j’obtenais dans mes coachings, mon activité ne décollait pas. C’était étrange. Je précise que l’énergétique n’avait quasiment pas sa place dans mon activité au départ).

Alors j’ai commencé à consulter des voyantes médiums. J’ai consulté ainsi 9 médiums entre 2021 et 2023, tellement j’étais perdue entre ce qu’on m’annonçait et la réalité.

Toutes les médiums allaient dans le même sens : elles me disaient qu’il fallait que j’accepte mes capacités, que je les développe plus, que j’en fasse bénéficier mes clientes… Que j’allais vivre très confortablement de ma société, que j’allais même être riche. Que c’était même un devoir avec des capacités comme les miennes de les mettre au service du « collectif ».

La réussite ne pointant toujours pas le bout de son nez, je continuais à aller voir des médiums à droite à gauche. Mais surtout je continuais à m’initier à plein d’autres soins que le reiki que j’avais mis d’ailleurs un petit peu de côté. Parce que quelque chose coinçait dans cette pratique ; bien évidemment aujourd’hui j’ai compris pourquoi.

Je me suis initiée aux soins Isis, puis aux soins Thot, des soins concernant le féminin sacré qui s’appelle d’ailleurs le soin des mères sacrées, sans trop savoir vraiment ce qu’on reçoit comme initiation… Ce sont, comme ils le disent dans leur jargon, des codes de lumière. Je me suis aussi initiée à tout ce qui était énergie des dragons, puis les soins de l’âme, etc. etc.

Je n’en avais jamais assez. À peine une initiation terminée, je sautais sur une autre, puis une autre, comme une boulimique d’informations et de formations… Car, en parallèle, je suivais aussi plein d’autres formations. Je savais à la base que j’avais un tempérament à être passionnée, voire excessive. Mais parfois j’étais surprise de sentir comme une force intérieure qui me poussait à faire cela sans que je ne puisse la contrôler.

Et on m’annonçait à chaque fois que j’allais bientôt faire une formation ou initiation, et que c’est grâce à cela que j’allais décoller dans mon activité et vivre de ma passion.

Alors j’investissais encore et encore… En tout, 25 000 € de dépenses dans des formations, initiation et accompagnement pour développer mon activité.

Je faisais aussi faire beaucoup de soins sur moi, car à chaque fois, on me trouvait des blocages dans mes vies antérieures, dans le transgénérationnel, dans mes chakras.

Puisqu’on trouvait toujours quelque chose, je faisais appel à des énergéticiennes. J’étais toujours en quête de mieux, sans savoir exactement ce que je faisais. Comme s’il y avait un voile devant mes yeux, et qu’on me poussait à le faire.

Alors je faisais confiance, comme on dit dans notre jargon occulte : « faire confiance à la source, à l’univers, aux guides », parce que je savais que la réussite allait venir. Donc ce n’était pas grave si je dépensais des sommes astronomiques dans mes formations puisque, de toute façon, on me prévoyait, on me prédisait que l’argent ne serait pas un problème pour moi plus tard… que la réussite était imminente… que l’argent coulerait à flots pour moi… Alors pourquoi faire attention ?

Et je suis devenue également « accro » au tirage de cartes. Je regardais beaucoup de tirages de cartes généralement sur youtube ; j’en faisais moi-même pour moi, et j’allais voir aussi des cartomanciennes

Alors jusqu’à présent rien de bien particulier par rapport aux autres témoignages que vous recevez, mais là vient une particularité que l’on ne voit pas beaucoup en témoignage sur les réseaux pour le moment. Je suis rentré dans un concept en 2022 qui s’appelle les flammes jumelles, et là ça a été la descente aux enfers pour moi.

En 2021, je rencontre une personne avec qui je lie une amitié très forte. Cette personne est elle-même médium et m’apprend d’ailleurs à canaliser avec mes guides. Tout se passe bien jusqu’au moment où, un an après, cette personne reçoit de ces « soi-disant » guides l’information qu’elle doit prendre des distances avec moi, sans aucune raison apparente.

Alors je la fais courte, parce qu’il y a plein de subtilités. Chaque histoire ayant au minimum deux versions, et ne pouvant apporter que la mienne, certains points ne seront pas abordés.

Dans le jargon énergétique et spirituel on parle beaucoup de guides. De guides spirituels qui ne sont qu’amour et lumière… Une belle formule alléchante pour se camoufler derrière un voile, mais la réalité est tout autre.

Quand cette personne m’a indiqué : « mes guides m’ont dit qu’il fallait que je coupe toute relation avec toi » (je le redis : sans raison aucune, car la veille, tout allait bien), j’ai été submergée par l’émotion, comme si mon âme se déchirait en deux… comme si je vivais la plus grosse trahison de ma vie… alors que c’était juste une amie.

J’avais une voix dans ma tête qui me disait que c’était faux, que ce n’étaient pas ses guides qui lui parlaient mais des démons. Alors bien sûr cette voix n’a pas utilisé le mot « démon », mais elle utilisait le mot « bas astral ». Oui dans l’énergétique on ne parle pas de démons mais de bas astral. Encore une façon du diable de se faire passer pour lumière, et ne pas alerter les gens sur la réalité.

J’ai eu l’impression de vivre une mort de l’âme, un cœur brisé… Vraiment c’était très très très douloureux, une douleur comme je ne l’ai jamais, jamais ressentie au préalable.

Suite à une explication que j’ai eue avec elle à un moment donné, je me suis dit : « bon, bah c’est bon, qu’elle aille se faire voir, je passe à autre chose, on n’est pas fait pour être amies et c’est tout ». Et là, J’AI EU UNE VOIX QUI EST VENUE ME DIRE : « TU NE PEUX PAS, C’EST TA FLAMME JUMELLE ! ».

Le terme flammes jumelles, je l’avais entendu de loin, mais je pensais que c’était uniquement réservé à des couples homme-femme. Je savais maintenant que c’était destructeur. Alors j’ai commencé à faire des petites recherches, et forcément je suis tombé sur des choses qui venaient me conforter dans ce terme. Et là les ennuis ont commencé.

Déjà dans un premier temps, dans ce concept, on doit tout accepter de l’autre, même si la personne nous humilie. On doit tout accepter au point où on s’oublie complètement. On n’est focalisé que sur l’autre. Seul l’autre compte, on nous dit que c’est notre deuxième moitié d’âme.

Si on ne travaille pas sur nous, si on n’épure pas notre karma, si on veut passer à autre chose, si on accepte pas l’autre dans notre vie, c’est qu’on se rejette soi-même… Et on va forcément se prendre un retour de « la source » comme ils l’appellent ; on va tout perdre dans notre vie… il faut donc se laisser guider par le timing divin.

Alors j’ai consulté bien évidemment des spécialistes en la matière des médiums, des énergéticiens, des coaches spécialisées dans les flammes jumelles.

  • Dans certains cas on me demandait carrément d’insulter mes parents pour me libérer de mes traumatismes d’enfance qui n’avaient rien à voir d’ailleurs avec la situation que je vivais.
  • Dans d’autres cas on me disait que cette personne était ma flamme jumelle, et que je finirais en couple juste avec elle. Je vous laisse imaginer la violence que cela engendre dans mon cas où je suis fidèle à mon mari. Pour rappel, je suis une femme la personne est une femme également, je suis mariée hétérosexuelle avec aucune attirance à la base pour les femmes.

Mais on me disait que nous avions été un couple marié précédemment dans plusieurs vies antérieures. Dans cette vie d’aujourd’hui, on était là pour rejouer un scénario, guérir nos blessures… On me disait que je n’avais pas le choix, il fallait que j’accepte, parce que je vivais aujourd’hui une vie qui n’était pas pour moi… Et donc que je jouais un rôle, je portais des masques, etc. Dans ce concept de lien d’âme, on nous disait aussi que nous avions choisi cela avant l’incarnation : donc on était responsable.

Tout allait bien dans mon couple, il n’y avait aucune raison que je fasse cette rencontre et que je remette des choses en question aussi profondément, allant jusqu’à toucher mes valeurs profondes.

Alors je luttais, je me disais que ce n’était pas logique, mais mes guides qui me guidaient me disaient que non, je n’avais pas le choix, il fallait que j’aille de toute façon vers elle, et que j’accepte la situation… Sinon je me prendrais des foudres karmiques et je perdrais tout. Vous comprenez bien que « mes guides », autour de moi, n’étaient en fait que des démons.

Dans ce parcours de flammes jumelles, il y 2 polarités : le chaser qui est celui qui s’accroche, qui sait, qui est conscient du lien d’âme, et qui va faire tout le travail karmique et le runner, qui lui fuit la relation, fait silence radio, et qui reviendra dans notre vie quand nous nous serons épurés.

Alors, pendant cette période, j’ai continué à travailler sur moi, sur mes vies antérieures (beaucoup sur les vies antérieures d’ailleurs avant de m’apercevoir maintenant que les vies antérieures n’existent pas, mais que c’est le démon qui nous fait croire ça…), le transgénérationnel et j’en passe. J’ai passé toute une année à faire cela, j’ai dépensé énormément d’argent, beaucoup d’énergie. Et surtout, j’avais l’impression d’être contrainte par quelque chose qui était à l’intérieur de moi, où je n’avais pas le choix. Pas le choix par peur de prendre « les foudres karmiques », de pas réussir à m’en sortir etc.

Et puis un jour je me suis réveillée j’ai commencé à chercher sur l’envers du décor en me disant : « et si les flammes jumelles c’était faux ? » J’ai trouvé très peu d’articles sur les flammes jumelles, sur le côté « occultisme » de la chose. Énormément de témoignages sur le parcours, oui ; mais sur le côté occulte, vraiment très peu. Je me suis vite aperçue que le concept des flammes jumelles est un concept purement New-Age, de base luciférienne. Sorti notamment par la théosophe Helena Blavatsky.

En clair les flammes jumelles appartiennent un courant satanique. Et pour avoir côtoyé de près ce milieu « FJ » comme on l’appelle, croyez-moi, c’est le diable qui règne et de façon extrêmement vicieuse. Car rien ne laisse entrevoir le côté très sombre, si on ne s’y penche pas. D’ailleurs, une personne se pensant dans un « parcours flamme jumelle » est tellement sous emprise occulte qu’elle n’est pas en mesure d’entendre que c’est satanique. Et c’est bien là le drame.

On me disait lors de guidances que si tout était bloqué dans ma vie, mes finances, ma société, etc., c’est parce que je devais encore épurer, encore, encore et encore. Et que tout se débloquerait quand cette personne conscientiserait qu’elle est ma flamme jumelle ; et que nous devions faire cette mission ensemble… mais vu que je bloque et n’accepte pas la situation, c’est moi qui suis responsable de mon échec. Jolie spirale infernale.

Pendant toute cette année, j’ai reçu énormément d’attaques la nuit et le jour ; des attaques physiques mais aussi des attaques psychiques… À ne plus pouvoir oublier cette personne, à jongler entre le pardon et la rancœur. Sans cesse. Quand je pardonnais, je culpabilisais. Et quand je me détachais, on me ramenait à ce lien. Impossible de partir.

Lorsqu’on est dans l’énergétique on reçoit beaucoup de soins, et on a tendance à faire des échanges de soins énergétiques. Clairement ça n’a fait que nourrir les démons qui étaient autour de moi, au point qu’un jour je suis même tombée dans les pommes.

Et là j’ai eu la révélation quelques jours plus tard. Alors que je conduisais mon fils au collège, j’avais des ombres qui étaient autour de moi et qui me répétaient sans cesse : « on va te faire tomber, on va te faire tomber, on est là pour te faire tomber, et te faire échouer dans ta société et dans ta vie ».

Je n’étais pas encore consciente de tout le parasitage démoniaque qu’il y avait derrière tout cela, et qui guidait ma vie depuis plusieurs années maintenant. Une fois revenue chez moi, je suis rentrée en méditation et là j’ai vu effectivement toutes ces ombres autour de moi, et à chaque fois que j’essayais d’en combattre une j’en voyais une autre se multiplier, se multiplier, se multiplier… Et là, j’ai eu une grande lumière qui est arrivée… Aujourd’hui je ne sais pas avec certitude, mais en tout cas je sentais que c’était l’énergie de Marie.

Je n’étais pas du tout croyante ni pratiquante, et j’ai senti Marie qui me disait : « laisse c’est le démon, ce n’est pas à toi de régler ça, on s’en occupe. »

Au départ je n’ai pas compris.

Puis j’en ai parlé à une amie qui venait de se convertir quelques mois auparavant. Elle m’a donné les coordonnées d’un prêtre.

Elle trouvait que tout ce que je vivais n’était pas normal, qu’il y avait des choses certainement en sommeil, qu’il fallait voir avec l’Église. Au départ j’étais un peu réticente parce que je me suis dit… « il va falloir que j’explique toutes les pratiques que j’ai faites,on va me prendre pour une perchée… »

J’ai eu beaucoup de mal à obtenir au départ le rendez-vous. Comme quoi, quand le démon a décidé de nous enquiquiner, il le fait jusqu’au bout. Finalement j’ai réussi à voir ce prêtre. Je lui ai raconté mon histoire, certains passages de ma vie, je me suis complètement livrée sur toutes mes pratiques, sans aucun tabou, sans aucune barrière.

Effectivement je n’avais pas pris la mesure, je n’avais pas vu qu’en m’initiant au reiki quelques années avant, j’avais tout simplement donné l’accord aux démons de faire ce qu’ils voulaient… Et à chaque initiation que je faisais, cela faisait grandir leur emprise.

Et bien évidemment, tous les soins que j’ai pu faire aux gens, et les passages d’âme, je me prenais également les esprits démoniaques qui tournaient autour. Ma maison était infestée à tel point que mon réseau électrique sautait régulièrement sans aucune raison… mon chien parfois le soir se mettait à grogner comme s’il y avait quelqu’un, alors qu’il n’y avait personne.

Je me prenais régulièrement des attaques la nuit, ma fille entendait des voix, mon fils avait du mal à dormir et sentait dans son sommeil qu’on lui serrait la gorge… Seul mon mari n’était pas impacté.

Tout ça pour dire : lorsqu’on touche à ces soins-là, on ne sait pas que l’on réveille l’énergie reiki, mais également les soins Isis, les soins dragoniques, le magnétisme, tout ce qu’on a pu pratiquer… J’en oublie très certainement sinon mon témoignage serait un mini-livre 😊

C’est surtout sur le concept des flammes jumelles que je souhaitais témoigner car c’est un concept qui est de plus en plus répandu. Des milliers et des milliers de personnes sont persuadées d’être dans un lien de flamme jumelle avec quelqu’un. Non seulement c’est un lien, une relation tout simplement toxique, mais il y a un aspect spirituel très très réel dedans, avec des échanges d’énergie, et des esprits démoniaques que l’on appelle.

Je pense que le reiki a été l’une des portes d’entrée. Mais également, il y a le fait que je suis hypersensible. Il y a certainement eu aussi des compromissions familiales en parallèle. Je pense que tous les soins que j’ai faits, que j’ai reçu, toutes les initiations et ce concept de flammes jumelles, ont été des catalyseurs. Ils n’ont fait qu’élargir la brèche pour augmenter l’accès aux démons.

Aujourd’hui je suis dans un chemin de guérison de délivrance et de foi envers Dieu.

Dès la première délivrance j’ai eu beaucoup de douleurs physiques. Je n’étais pas forcément possédée, dans le sens où le démon n’a jamais parlé à travers moi, en tout cas aujourd’hui ; mais je sentais effectivement beaucoup de démons sortir de moi.

Dès que je suis arrivé chez moi, le soir même, j’ai mis immédiatement le petit pendentif de Marie et de St Benoît que m’avait offert le prêtre. Il m’a donné également un chapelet, le Nouveau Testament, et un livret sur l’armure de Dieu. Il m’avait également donné une bouteille d’eau bénite. Pour que je puisse me protéger en attendant le prochain rendez-vous avec lui.

Dès le lendemain, j’ai commencé les prières avec le chapelet. J’ai prié les « je vous salue Marie » et tous les matins depuis ce jour, je m’accorde entre 15 et 20 mn de prière chaque jour. Je lis la Bible tous les jours et je refuse catégoriquement toute pratique occulte ésotérique, quelle qu’elle soit.

Je me suis débarrassée de tous mes oracles de mes pendules de mes planches, de tous les livres sur les ésotérismes, l’énergie, la « spiritualité », et de tout autre objet qui a un lien de près ou de loin avec l’occultisme. Ma décision a été radicale, je ne souhaite plus avoir aucun rapport de près ou de loin avec l’occultisme. J’ai refusé, et j’ai refermé la porte aux démons.

N’étant ni croyante ni pratiquante de base, étant juste baptisée par choix de mes parents, j’avais beaucoup de réticences par rapport à la religion. Je me suis toujours demandé pourquoi j’avais effectivement une réticence aussi profonde, au point même où je ne pouvais à peine regarder un crucifix avant ma délivrance.

Aujourd’hui je souhaite commencer une vie de foi envers Jésus, car c’est lui qui m’a sauvée. J’ai même commencé des cours de catéchisme (et je trouve cela passionnant) … je ne sais pas comment j’ai pu passer 40 ans dans l’ignorance du Christ et de son amour.

Je prévois une confession avec le sacrement de réconciliation d’ici quelques semaines. Le prêtre est venu bénir ma maison la semaine dernière, je m’y sens beaucoup mieux. Je me place sous le précieux Sang de Jésus chaque jour (d’ailleurs, merci pour les. pdf que vous mettez à disposition, cela m’aide beaucoup).

Je sais que mon témoignage est long. J’espère que j’ai été assez concise pour que ça puisse tenir éventuellement dans une vidéo ou autre, que vous souhaiteriez faire sur youtube.

J’espère que mon témoignage pourra servir également, surtout sur la partie des flammes jumelles. C’est vraiment un concept extrêmement dangereux auquel malheureusement beaucoup de personnes s’ouvrent et surtout des femmes. Sans se rendre compte que derrière, il y a le diable. Le diable vous amène la copie conforme de la personne dont vous avez besoin dans votre vie pour mieux vous blesser, et pour mieux faire entrer de nouveaux démons en vous par ce concept de flammes jumelles. Quand vous émargez à ce concept, vous êtes prêts à tout accepter pour que l’autre revienne dans votre vie.

Aujourd’hui j’ai la sensation d’avoir perdu énormément de choses. J’ai quitté un travail. Certes, il me faisait souffrir parce que j’avais fait un burn-out. Mais pour monter ma société d’accompagnement de personnes, je voulais à la base juste aider les gens, et je ne pensais pas m’enfoncer ensuite dans de telles compromissions occultes. J’ai la sensation d’avoir fait peut-être des mauvaises rencontres, que je n’aurais pas faites si je n’avais pas été dans ces concepts-là.

Aujourd’hui le constat est amer, parce que ma société ne fonctionne pas. Tout simplement parce que mes soi-disant guides, qui me disaient de mettre ceci ou cela en place, n’étaient en réalité que des démons qui jouaient avec moi. Ils savaient tout de moi, dans le moindre détail.

Vies antérieures, épuration karmique, lien de flamme jumelle, la source, les guides de lumières, etc. Alerte rouge lorsque vous entendez ces termes, c’est tout sauf lumineux.

J’espère que mon témoignage sera utile. Cela m’aide également dans mon processus de délivrance de pouvoir laisser une trace quelque part de mon vécu. C’est en écoutant tous les témoignages, sur youtube notamment, que cela m’a aidée à prendre conscience dans quoi je m’étais aventurée pendant toutes ces années.

Je termine juste sur un point essentiel également. Je suis maman de deux enfants. Je crois comprendre que j’ai entraîné dans ma chute mon foyer, car les enfants, vous les initiez au reiki… Heureusement, Dieu merci, ça n’a jamais pu se faire. Je comprends maintenant que nous avons été sauvés par Jésus.

Laisser un commentaire