À la croisée des monde, la trilogie de Philip Pullmann

Nous allons examiner avec une attention particulière une trilogie de Philip Pullman qui a eu un grand retentissement dans le monde anglo-saxon. Elle contient pratiquement tous les éléments de ce que nous retrouvons dans la culture du Nouvel Age qui aujourd’hui ne dit plus son nom. Elle s’inspire très largement d’une filiation de pensée que nous essaierons de décrypter. Nous verrons aussi combien ce type de pensée est présent dans bien des thérapies alternatives, des méthodes de relaxation et de bien-être. Dans toutes les librairies classiques, le rayon ésotérisme et occultisme côtoie celui des techniques d’épanouissement personnel. Le volume pris par ces secteurs s’agrandit d’année en année.

Mais cette culture s’adresse maintenant à des enfants de plus en plus jeunes. Les livres à destination d’enfants ou d’adolescents, dans la collection « Fantasy » font le meilleur des chiffres d’affaires des libraires pour cette catégorie d’âge. Des films correspondants aux meilleures ventes sont alors réalisés, avec tous les produits dérivés, en particulier les jeux vidéos, les jeux de rôles, les jeux en ligne sur Internet, ainsi que vêtements, déguisements, et produits alimentaires. Il est important de se rendre compte, au-delà de l’aspect ludique, et des fascinations opérées par ces mondes magiques, de l’anthropologie, voire de la métaphysique qui y est abordée. Certaines de ces œuvres sont remarquablement pensées et relèvent d’une grande érudition ; leurs toxicités sur des jeunes qui n’ont d’autres cultures que celles qui leur sont proposées par ces médiations sont d’autant plus performantes.

C’est sans doute une chance pour l’Église aujourd’hui de ressaisir toutes les questions posées par ces nouvelles cultures qui en fait réactualisent sous une forme ou sous une autre, des questions déjà abordées par nos Pères dans la Foi que les pastorales habituelles avaient écartées ou oubliées.

À La croisée des mondes. Trilogie de Philip Pullman.

Cette trilogie dont le titre est : « A la croisée des mondes » comporte « les Royaumes du Nord », « La tour des anges » et  « le Miroir de l’Ambre », a été conçue pour les enfants par Philippe Pullman. Elle a eu un succès considérable dans le monde anglo-saxon, 7 millions d’exemplaires, et son auteur reçut le prestigieux prix Whitebread en 2001, pour la première fois attribué à un livre pour enfants. Un film, réalisé par Chris Weitz avec Dakota Blue Richards et Nicole Kidman, « La Boussole d’Or » sortait sur les écrans du monde entier le 5 décembre 2007, avec les versions en chinois, arabe, Japonais, Indi, et les principales langues européennes. Avec un grand renfort de publicité des produits dérivés en direction des jeunes, vêtements, jouets, céréales inondèrent les grandes surfaces… L’actualité de ces livres et films passe vite, mais il est intéressant de prendre le temps d’analyser la conception du monde et de l’homme qui imprègne ce type d’œuvre et à quels courants de pensée elles se rattachent. Car les idées qui sont y véhiculées avec des moyens considérables, pénètrent insidieusement les mentalités. Continuer la lecture de « À la croisée des monde, la trilogie de Philip Pullmann »

Les dessous du chamanisme

Une video-témoignage (52 mn) de Mirana :

Vous allez entrer avec moi dans les coulisses du chamanisme et les entrailles de la foi, en tout cas une bonne partie, qui m’a habitée et poussée à me dépasser. Bien que cet exemple semble spécifique et personnel, il n’en reste pas moins qu’il en est de même pour les autres expériences dans l’énergétique, l’occultisme, etc… car c’est toujours le même clan d’esprits qui nous prévoit ces « magnifiques » solutions trompeuses de « guérison » !

Je considère le chamanisme comme new age, syncrétisme; bien qu’il soit une tradition, il n’en reste pas moins une alliance avec des forces invisibles, même s’il se retrouve aujourd’hui mélangé, revisité et vendu à toutes les sauces.

Je ne tiens pas à vous inciter à me croire, ni à croire en Celui qui m’a sauvée comme je le dis si ouvertement. Mon partage est un témoignage vivant et concret de ce qui s’est passé.

Chamanisme, druidisme, retour au paganisme ?

Recherche d’harmonie holistique, chamanisme, druidisme… Nouvelles spiritualités, ou retour au paganisme ? par Bertran Chaudet, conférence donnée dans le cadre de la Pastorale Nouvelles Croyances et Dérives Sectaires, Le Mans, 2013.

Le chamanisme

Une sociologue québécoise Catherine Laflamme donne une définition de ce qu’on appelle le chamanisme :

« le chamanisme est un ensemble de méthodes extatiques et thérapeutiques, dont le but est d’obtenir le contact avec l’univers parallèle mais invisible des esprits, et l’appui de ces derniers dans la gestion des affaires humaines. Pour communiquer avec un autre monde, le chaman passe par des transes activées par des ascèses, de longues mélopées rythmées au son du tambour, et l’usage de drogues dont il a le secret. »

Le mot chaman ou chamane a pris des lettres de noblesse en se substituant progressivement aux anciennes appellations de sorcier, guérisseur, magicien ou devin, c’est-à-dire à des personnes usant de magie. Le chaman était socialement reconnu capable de faire le lien et d’infléchir les lois de l’autre monde, en faveur de celui ou de ceux qui lui en faisaient la demande. Le chamanisme suppose que certains humains prédestinés puissent, à la suite d’initiations souvent très dures, établir à volonté une communication avec l’invisible ou le monde-autre. Partout dans le monde, l’initiation chamanique est appréhendée comme une expérience de mort, suivie d’une renaissance. Ainsi le chaman est allé au bout de sa peur et peut acquérir des pouvoirs, il peut devenir insensible au froid au chaud, et acquérir des pouvoirs paranormaux. Continuer la lecture de « Chamanisme, druidisme, retour au paganisme ? »

Jésus-Christ, porteur d’eau vive

Une réflexion chrétienne sur le Nouvel Age, publiée par le CONSEIL PONTIFICAL DE LA CULTURE et le CONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX. Publié en 2003, ce texte remarquable n’a pas pris une ride…

Texte complet sur le site du Vatican

TABLE DES MATIÈRES

Avant-propos

1. Quel genre de réflexion?

1.1. Pourquoi maintenant?
1.2. L’Ère des communications
1.3. Le contexte culturel
1.4. Le Nouvel Âge et la foi catholique
1.5. Un défi stimulant

2. La Spiritualité Nouvel Âge: aperçu general

2.1. Qu’y a-t-il de nouveau dans le Nouvel Âge?
2.2. Que prétend offrir le Nouvel Âge?
2.2.1. Enchantement: il doit y avoir un ange
2.2.2. Harmonie et compréhension: les bonnes vibrations
2.2.3. La santé: une vie épanouie
2.2.4. «  Totalité  »: un voyage magique vers l’inconnu
2.3. Les principes fondamentaux de la pensée Nouvel Âge
2.3.1. Une réponse globale dans un temps de crise
2.3.2. La matrice principale de la pensée Nouvel Âge
2.3.3. Les grands thèmes du Nouvel Âge
2.3.4. Que dit le Nouvel Âge de
2.3.4.1. …la personne humaine?
2.3.4.2. …Dieu?
2.3.4.3. …le monde?
2.4. «  Hôtes de l’histoire ou du mythe  »? Nouvel Âge et culture
2.5. Pourquoi le Nouvel Âge s’est-il répandu si vite et si facilement?

3. Nouvel Âge et spiritualité chrétienne

3.1. Le Nouvel Âge comme spiritualité
3.2. Un narcissisme spirituel?
3.3. Le Christ cosmique
3.4. Mystique chrétienne et mystique Nouvel Âge
3.5. Le «  Dieu intérieur  » et la «  theosis  »

4. Nouvel Âge et foi chrétienne en contraste

5. Jésus-Christ nous offre l’eau vive

6. Indications importantes

6.1. L’accompagnement et une solide formation sont nécessaires
6.2. Initiatives pratiques

7. Appendice

7.1. Quelques brèves formulations des idées Nouvel Âge
7.2. Glossaire choisi
7.3. Hauts lieux du Nouvel Âge

8. References

8.1. Documents du magistère de l’Église catholique
8.2. Études chrétiennes

9. Bibliographie generale

9.1. Quelques ouvrages Nouvel Âge
9.2. Travaux historiques, descriptifs et analytiques