Qui est vraiment Allan Kardec ?

Une suite de vidéos due au travail de l’Association de Recherches et d’Investigations « LACAZE-FRANCE », Généalogistes-Chroniqueurs, Spécialisés dans l’Histoire ancienne de PARIS et de la FRANCE au XIXème Siècle.

« Nous pouvons dire qu’elle est la première du Genre, c’est à dire autre que toutes celles mises en place par les Associations Spirites en Général, que vous pouvez consulter également sur le Web. Notre Biographie est le fruit de Recherches et Investigations dans diverses Archives Historiques de la Capitale notamment, mais pas seulement. Elle est sérieusement exécutée, soyez- en assurés. Il est bien évident et vous l’aurez compris, que les Informations que vous lirez de notre part, sont différentes des Affirmations Spirites. Cela vous permettra de faire une Comparaison et surtout une idée Personnelle de ce que fût réellement ce Personnage. Vous le comprendrez tout au long de nos 5 Chapitres et 5 Episodes, que nous sommes en train de remettre en place d’ici la fin de cette année. Nous insistons sur le fait que les Principaux Responsables du Spiritisme, ont la parfaite connaissance de ce qui va être évoqué dans ces Chapitres. »

Le spiritisme, un appel aux esprits ?

Encore un nouvel e-book à votre disposition dans la collection « La Ronde infernale de l’occultisme ». À télécharger ici en 3 formats, pour ordinateurs, tablettes et smartphones.

INITIATIONS « JEUNES »
Oui-ja à la maternelle
Charlie Charlie Challenge
Pour parler avec ma grand-mère
Des séances de spiritisme à la maison avec son copain
Halloween : du chrysanthème à la citrouille…

VOYAGE AU PAYS DU SPIRITISME
Allan Kardec, le fondateur
La mise en forme d’une doctrine
Une épidémie galopante au XIX° siècle
Victor Hugo, célèbre spirite
Le Brésil, un lieu de fixation géographique
Qui donc sont les esprits ?

UNE DIVINATION CENTRÉE SUR LES MORTS
La consolation d’un contact avec son enfant décédé
Charismatique chrétienne, ou spirite camouflée ?
Le père Brune : les morts nous parlent
Je communique avec les défunts
Avatars modernes du spiritisme
Toujours les capacité médiumniques occultes

CHRISTIANISME ET SPIRISTIME
Tenter d’entrer en contact avec les esprits des morts ?
Écriture automatique et locutions directes
Prier pour les défunts ?
Quelques paroles importantes de Jésus
Que dit la Bible sur la nécromancie ?
L’épisode biblique de la sorcière d’En-Dor
Que dit le catéchisme de l’Église catholique ?
Bartolo Longo, converti du spiritisme
Anne-Marie Taïgi, prophète dans la vie ordinaire
Maria Simma et les âmes du purgatoire

LA MARQUE DU MAL
Divers autres témoignages et ressources
Faire tourner les tables ?
Le piège de la mort annoncée
L’aide de la prière d’exorcisme…
L’avis d’un exorciste chevronné

ÊTRE LIBÉRÉ DE L’EMPRISE DU SPIRITISME
La démarche de libération
L’engagement dans le combat spirituel

« Dis-leur, Mamoune », La mère d’Arnaud témoigne

Fiche technique d’analyse du livre de Nicole Gourvennec, « Dis-leur, Mamoune », La mère d’Arnaud témoigneEd. Lanore, 2008

Les chiffres entre parenthèses se trouvent dans le livre pour désigner un renvoi aux livres précédents. Le dernier chiffre entre parenthèses est celui de la page du livre analysé. Les phrases entre guillemets sont les messages d’Arnaud. Les paragraphes en italiques sont des réflexions du P. Auzenet ou des citations d’autres livres.

  1. Aspects en rapport avec la médiumnité

La question de l’écriture automatique

* Tout à coup, Paul assis en face de moi sur le divan, l’air abasourdi, prononce ces mots incroyables : « Arnaud me dit : Fais une lettre à ma Mamoune ». Aussi surprenant que cela paraisse, je n’ai pas hésité une seconde, réagissant immédiatement : « C’est Arnaud, va écrire ! » Et Paul est parti vers son bureau, calme mais pas du tout convaincu m’a-t-il avoué ensuite. Quelques instants plus tard il revient, tenant un papier où il a transcrit un dialogue de son écriture habituelle, simplement très étirée. Il est toujours aussi paisible et surpris de ce qui lui est arrivé et qui pour moi ne fait aucun doute. (p. 38)

* Il y avait là quelque chose d’extravagant qui dépassait notre entendement car nous savions bien que le corps d’Arnaud avait été déposé dans sa tombe. Comment pouvait-il s’exprimer puisqu’il ne disposait d’aucun support matériel permettant la communication comme dans la T.C.I. (trans-communication instrumentale) ni bien entendu ne bénéficiait d’aucun procédé spirite ? Cependant il était indéniable que Paul recevait bien des messages provenant de la pensée d’Arnaud, quotidiennement au début puis tous les deux ou trois jours, à des moments variables et toujours inattendus. Il écrivait très vite, sans exaltation, égal à lui-même. Tout se passait en quelques minutes, le temps de « prendre la dictée », dans un silence total car rien n’était audible. Pas le moindre élément spectaculaire. Continuer la lecture de « « Dis-leur, Mamoune », La mère d’Arnaud témoigne »

Des parents communiquent avec leurs enfants décédés

Deux cas de correspondance entre des parents et leur fils décédé sont bien connus dans les milieux chrétiens. Le même moyen de l’écriture automatique est utilisé dans les deux cas, et nous sommes là dans le cadre du spiritisme.

* Nicole (et Paul) Gourvennec ont publié cinq volumes (« Vers le Soleil de Dieu ») d’échanges avec leur fils Arnaud

ainsi qu’un autre livre « Dis-leur Mamoune », dont j’ai fait une recension critique. Dans ce livre, on peut lire à la p. 38 : « Tout à coup, Paul assis en face de moi sur le divan, l’air abasourdi, prononce ces mots incroyables : « Arnaud me dit : Fais une lettre à ma Mamoune ». Aussi surprenant que cela paraisse, je n’ai pas hésité une seconde, réagissant immédiatement : « C’est Arnaud, va écrire ! » Et Paul est parti vers son bureau, calme mais pas du tout convaincu m’a-t-il avoué ensuite. Quelques instants plus tard il revient, tenant un papier où il a transcrit un dialogue de son écriture habituelle, simplement très étirée. Il est toujours aussi paisible et surpris de ce qui lui est arrivé et qui pour moi ne fait aucun doute. » (p. 38).

Et encore : « Il y avait là quelque chose d’extravagant qui dépassait notre entendement car nous savions bien que le corps d’Arnaud avait été déposé dans sa tombe. Comment pouvait-il s’exprimer puisqu’il ne disposait d’aucun support matériel permettant la communication comme dans la T.C.I. (trans-communication instrumentale) ni bien entendu ne bénéficiait d’aucun procédé spirite ? Cependant il était indéniable que Paul recevait bien des messages provenant de la pensée d’Arnaud, quotidiennement au début puis tous les deux ou trois jours, à des moments variables et toujours inattendus. Il écrivait très vite, sans exaltation, égal à lui-même. Tout se passait en quelques minutes, le temps de « prendre la dictée », dans un silence total car rien n’était audible. Pas le moindre élément spectaculaire. » Continuer la lecture de « Des parents communiquent avec leurs enfants décédés »