Jean de Dieu, la chute

Il a eu pour client les trois derniers présidents brésiliens et avait reçu la présentatrice Oprah Winfrey, mais ce célèbre médium brésilien est désormais recherché pour des agressions sexuelles sur des centaines de femmes. Le journal O Globo assure qu’il a retiré 8 millions d’euros de ses comptes en banque.

Voir aussi l’autre article du site sur Jean de Dieu

Jean de Dieu, le guérisseur-médium

Brésil. Un médium recherché pour agressions sexuelles a retiré 8 millions d’euros

Joao de Deus (Jean de Dieu) est recherché pour des agressions sexuelles sur des centaines de femmes. Ce célèbre médium brésilien aurait retiré près de 8 millions d’euros de ses comptes en banque mercredi 12 décembre, selon le journal O Globo.

Ce retrait suspect aurait motivé les autorités à émettre vendredi un mandat d’arrêt à son encontre pour éviter qu’il tente de fuir le pays, ou qu’il mette cette somme à l’abri avant son arrestation, selon les médias brésiliens. Des négociations sont en cours pour qu’il se rende aux autorités, mais le médium de 76 ans ne s’était toujours pas manifesté dimanche à la mi-journée.

Pour le parquet, il est considéré comme fugitif et fait l’objet d’une notice rouge d’Interpol.

D’après O Globo, les enquêteurs ont découvert que 35 millions de réais (environ 8 millions d’euros) ont été retirés de comptes en banque de Joao Teixeira Faria de Faria (son vrai nom) mercredi, cinq jours après que le scandale ait éclaté.

Le scandale a éclaté après la diffusion la semaine dernière d’une enquête sur TV Globo, la plus grande chaîne de télévision brésilienne, présentant des témoignages de femmes relatant notamment avoir été contraintes de le masturber ou de pratiquer des fellations au médium lors de séances de « guérison spirituelle ».

« Mon père est un monstre »

Lors d’un entretien à l’hebdomadaire Veja, Dalva Teixeira, fille de Joao de Deus, révèle avoir été abusée sexuellement par son propre père dès l’âge de dix ans, jusqu’à ses 14 ans. Elle avait alors fui après avoir été frappée par le médium quand il a découvert qu’elle était enceinte. « Mon père est un monstre », a affirmé cette Brésilienne, aujourd’hui âgée de 49 ans.

Depuis l’émission de TV Globo, des centaines de femmes ont affirmé avoir été victimes d’agressions sexuelles de sa part. Le parquet de l’État de Goias a reçu 330 plaintes de tout le pays, ainsi que de six pays étrangers : l’Allemagne, l’Australie, la Belgique, la Bolivie, les États-Unis et la Suisse.

La réputation du médium a largement dépassé les frontières du Brésil. En 2012, il avait reçu dans sa ville d’Abadiânia la visite de la vedette de la télévision américaine Oprah Winfrey. Et les trois derniers présidents brésiliens ont eu recours à ses services.

https://www.ouest-france.fr/monde/bresil/bresil-un-medium-recherche-pour-agressions-sexuelles-retire-8-millions-d-euros-6132828

Le statut des apparitions mariales

Le peuple chrétien, sans toujours pouvoir l’exprimer, a considéré la Vierge Mère comme un abrégé de la foi. Et il est vrai que les quatre grandes affirmations dogmatiques sur Marie s’adressent à tout être humain. Ce sont comme quatre icônes de l’amour sauveur et créateur du Père par le Fils dans l’Esprit :
– La maternité divine parle de l’Incarnation du Fils de Dieu également Fils de l’Homme ;
– La virginité révèle la force de Dieu qui crée une nouvelle humanité par l’opération de l’Esprit ;
– L’immaculée conception dévoile le primat de la Grâce du Christ et la victoire suprême de sa Rédemption ;
– L’assomption signifie la Résurrection comme glorification finale et totale de l’Humanité et de la Création par la puissance de la très sainte Trinité.
C’est comme si Marie reflétait et annonçait toutes les facettes de la Révélation. Un plus grand attachement à l’unique Révélation est donc le terreau dans lequel s’enracinent les critères de discernement de nouvelles révélations privées ou de nouvelles apparitions mariales.

1. Révélations et apparitions : quelle place dans la vie du chrétien ?

Le Synode sur la Parole de Dieu
En 2008 s’est tenu à Rome un Synode sur la Parole de Dieu. Benoît XVI en a donné la synthèse dans l’Exhortation Apostolique « Verbum Domini » en 2010 ; voici ce qu’il écrit au n° 14, sur le sujet qui nous intéresse :
« L’Église exprime qu’elle est consciente de se trouver, avec Jésus Christ, face à la Parole définitive de Dieu ; il est « le Premier et le Dernier » (Ap 1, 17). Il a donné à la création et à l’histoire son sens définitif ; c’est pourquoi nous sommes appelés à vivre le temps, à habiter la création de Dieu selon le rythme eschatologique de la Parole ; « l’économie chrétienne, du fait qu’elle est l’Alliance nouvelle et définitive, ne passera jamais et aucune nouvelle révélation publique ne doit plus être attendue avant la glorieuse manifestation de notre Seigneur Jésus Christ (cf. 1 Tm 6, 14 et Tt 2, 13) » (Dei Verbum, 4).
En effet, comme l’ont rappelé les Pères durant le Synode, « la spécificité du Christianisme se manifeste dans l’événement Jésus-Christ, sommet de la Révélation, accomplissement des promesses de Dieu et médiateur de la rencontre entre l’homme et Dieu […]. Saint Jean de la Croix a exprimé cette vérité de façon admirable :
« Dès lors qu’il nous a donné son Fils, qui est sa Parole – unique et définitive –, il nous a tout dit à la fois et d’un seul coup en cette seule Parole et il n’a rien de plus à dire. […] Car ce qu’il disait par parties aux prophètes, il l’a dit tout entier dans son Fils, en nous donnant ce tout qu’est son Fils. Voilà pourquoi celui qui voudrait maintenant interroger le Seigneur et lui demander des visions ou révélations, non seulement ferait une folie, mais il ferait injure à Dieu, en ne jetant pas les yeux uniquement sur le Christ et en cherchant autre chose ou quelque nouveauté » (Montée au Mont Carmel, II, 22).

Continuer la lecture de « Le statut des apparitions mariales »

Yoga Nidra et sophrologie à l’école ?

Un enseignement du P. Joseph-Marie Verlinde. Video de 32 ‘.

Des formations de « Yoga laïque » sont proposées aux professeurs… N’y a-t-il pas là une initiation non dite à une métaphysique de l’enstase ? La question est récurrente… Elle se pose aussi avec l’introduction de la méditation de pleine conscience dans les écoles catholiques… Quelle attitude adopter ?

Le yoga est traité en 1° partie, et la sophrologie en seconde partie.

La Révélation « officielle » et les révélations « privées »

Une réflexion du P. Joseph-Marie Verlinde (video 4′)

Les révélations privées ne peuvent rien apporter de nouveau par rapport à la Révélation « officielle », c’est-à-dire l’ensemble « Ecriture, Tradition, Magistère ». Elles peuvent tout au plus souligner un aspect de la Révélation divine particulièrement pertinent pour notre époque, ou en rappeler un autre que nous aurions tendance à passer sous silence. Leur importance est donc toute relative à la Révélation officielle.

Qui est l’abbé Julio ?

Un livret sur un mayennais haut en couleur, bien connu dans les milieux de l’occultisme.

VOUS POUVEZ TÉLÉCHARGER L’E-BOOK « QUI EST L’ABBÉ JULIO » en 3 formats, pdf, e-pub et mobi, sur cette page du site occultisme danger.free.fr

Table des matières

JULES HOUSSAY, NÉ EN MAYENNE

UN MAGNÉTISEUR MYSTIQUE

UN SPIRITE CONVAINCU

UN SYNCRÉTISTE PEU CATHOLIQUE

DES MILIEUX PARALLÈLES AU CHRISTIANISME

LA RONDE DES EXORCISTES FREE LANCE

BEAUCOUP UTILISENT LES LIVRES DE L’ABBÉ JULIO

SI VOUS EN AVEZ CHEZ VOUS…

Les faux souvenirs induits dans les retraites psychospirituelles

Une personne — elle a voulu garder l’anonymat — profondément immergée dans les désordres et les perturbations que peuvent engendrer l’induction de faux souvenirs au cours de retraites psycho-spirituelles, nous donne ici son analyse du phénomène. Cette analyse n’est pas théorique; elle s’enracine dans un vécu familial dramatique.

Le psycho spirituel est un amalgame construit entre les plans psychologique et spirituel

Il induit une confusion de la raison de manière à manipuler une personne.

Les pratiques de la manipulation se font par l’utilisation de la foi catholique via le dévoiement de la doctrine de Thérèse de Lisieux, qui par glissements, pratiquement impossibles à percevoir dans le contexte où se trouve la personne, devient peu à peu une religiosité déviante du nouvel-âge.

Ces pratiques se font sous couvert de « retraites » spirituelles. Les personnes sont donc dans l’accueil d’une session catholique. Le discours sur le schéma « blessures-guérison » dont voici la clé de lecture :

Le péché n’est plus un acte commis librement et volontairement  mais un manque d’amour subi dont on n’a pas conscience et dont on doit se libérer.

De la sorte, le péché devient une blessure dont on incombe la responsabilité au bouc émissaire désigné dans la prétendue thérapie. Pour guérir, il faut couper les liens avec le ou les boucs émissaires, souvent des proches,auxquels la personne va faire subir des actes inhumains sans aucune culpabilité, puisque d’une part, ils sont nécessaire à la « guérison », d’autre part la culpabilité est rejetée sur les proches qui, dans ce schéma, sont révélés maléfiques et donc ne font que subir la juste punition de leur faute. Continuer la lecture de « Les faux souvenirs induits dans les retraites psychospirituelles »

Psychospiritualité et foi catholique

La psychospiritualité a pour fondement une vision holistique de l’homme : d’emblée celui-ci est défini comme un être psychospirituel, c’est-à-dire non compartimenté en psychique et spirituel. Un présupposé est posé en corollaire : la foi catholique est dualiste, elle a perdu de vue l’unité de l’homme que l’on trouve dans la Bible, elle sépare le psychique et le spirituel ; seule la vision holistique permettra donc à la théologie de retrouver ses racines perdues. En un mot « holistique » doit remplacer « catholique ».

 

I. Catholique ou holistique ?

Un changement de mot pour désigner une réalité est toujours à considérer de près. Catholique, Kat’holon veut dire « selon le tout, la totalité » : c’est le Mystère de la foi qui donne forme à l’Eglise et la structure et qui par conséquent donne sa forme propre à la lecture de l’Ecriture et à la vie chrétienne ; et donc aussi à la morale et à la mystique, à la spiritualité comme on dit couramment. « Catholique » implique la référence à une source qui nous précède. Ce principe qui rassemble organiquement le tout de la Révélation est méconnu par l’holisme.

L’holisme, en effet, est une doctrine qui considère les phénomènes comme des totalités. Ce mot a été forgé en 1926, sur le grec holos (entier) par un biologiste sud-africain. Il a donc une origine scientifique. Il qualifie la démarche par laquelle on regarde un phénomène, un objet, comme constituant un tout. L’holisme est donc une approche scientifique de l’être humain et trouve un point d’application dans le domaine médical où une spécialisation à outrance risque de faire oublier qu’un patient ne peut pas se découper en secteurs indépendants les uns des autres. Mais la psychospiritualité, enracinée dans une démarche holistique, n’a pas seulement une connotation scientifique. Elle est un des fondements des doctrines véhiculées par le Nouvel Âge : elle est alors considérée comme « une propriété de tous les aspects de l’Aimant Cosmique. L’infinitude des manifestations de la psychospiritualité crée les mondes cosmiques ». Ceci nous plonge en plein panthéisme. Continuer la lecture de « Psychospiritualité et foi catholique »

Débats sur le psychospirituel, 2011-2016

La confusion entre le psychique et le spirituel dans les sessions)retraites d’agapéthérapie a mis longtemps à être perçue comme un grave danger… Cette page dédiée sur le site Pastorale Nouvelles Croyances et Dérives sectaires de la Sarthe contient de nombreux articles qui balisent le chemin parcouru entre 2011 et 2016… Ces pratiques dangereuses émettent leurs derniers flamboiements; souhaitons qu’elles disparaissent rapidement, ce qui n’est pas gagné d’avance, tellement elles ont laissé des traces chez de nombreuses personnes passées entre leurs fourches caudines…

Retour sur « Le système Pierre Rabhi »

L’enquête de Jean-Baptiste Malet « Le système Pierre Rabhi », publiée en août 2018, a suscité un grand nombre de réactions. L’auteur — qui vient d’être distingué par le prix Albert Londres pour une précédente enquête sur l’industrie de la tomate — revient sur les critiques formulées par M. Rabhi et ses soutiens.

«Ce monsieur est venu chez moi. Il aurait pu me poser des questions. Pas du tout. Il n’a posé aucune question. Il est reparti et il a fait du puzzle. Il a rassemblé quelques données par-ci par-là, et toujours à charge, à charge, à charge. » Invité durant une heure sur France Culture, le 23 septembre, Pierre Rabhi plante le décor : plutôt que de contredire factuellement les éléments exposés dans Le Monde diplomatique, il analyse la personnalité du « pauvre garçon » qui aurait écorné son image. « Psychanalytiquement, je pourrais dire qu’il était en quête de sa propre valorisation, et que s’attaquer à une personne qui est reconnue, peut-être, c’était plus commode d’arriver à ses fins. » Ce sera sa ligne de défense…

LIRE LA SUITE SUR LE SITE DU MONDE DIPLOMATIQUE